Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 11:20

 

Cela fait quelques mois que j'avais noté cette auteure dans ma liste à lire pour plusieurs raisons. Elle écrit des romans policiers qui se passent au Québec et elle semble plaire à des lectrices qui ne sont pas forcément portées sur ce genre.

 

Dans le petit village de ‘’Three Pines’’ près de la frontière américaine, Jane Neal a été mortellement atteinte d’une flèche, provoquant la désolation des habitants qui aimaient bien cette ancienne institutrice pourtant un peu bizarre. Aucun d’entre eux, même sa grand amie Clara, n’avait jamais été invité à l’intérieur de sa maison ni vu aucune de ses peintures. Pourtant juste avant sa mort, elle avait accepté qu'une de ses toiles, au cachet plutôt enfantin, soit présentée à une exposition.

 

L’inspecteur chef Gamache et son équipe hésite entre un accident de chasse et un meurtre et sont plonger dans l’ambiance d’un petit village à majorité anglophone où tout le monde se connaît et semble s’entendre, à l’exception de la nièce de la victime.

 

Il est évident, dès le début, que le tableau intitulé ‘’Jour de foire’’, peint le jour du décès naturel d’une autre villageoise âgée, Timmer Hardley, va avoir une certaine importance dans cette enquête. Je me suis fait rapidement une petite idée sur le comment et le pourquoi mais je n’ai jamais trouvé le qui.

Mais alors, me direz-vous, (car je vous connais, vous pouvez être d’une curiosité malsaine) si tu a résolu dès le début une grande partie de l’énigme, le roman conserve-t-il un certain intérêt ? Sans barguigner*, je vous réponds, oui.

* Je voulais placer ce verbe depuis des lustres

 

Le plus important reste les personnages hors du commun et l’ambiance presque fraternelle de ce petit village un peu perdu dans les collines boisées des Cantons de l’Est, avec son club de tir à l’arc et sa forêt que parcourt de nombreux chasseurs.

Alors accident ou meurtre ?

 

Devant Gamache, le calme enquêteur plus observateur que jaseur, on rencontre une poétesse acariâtre, une ex-psy noire fatiguée de son ancien métier devenue bibliothécaire, quelques artistes avec ou sans talent, un couple d’homosexuel qui a trouvé la paix*, une ancienne conservatrice de musée. Certains se connaissent depuis l’école où la victime avait officié, d’autres sont venus rechercher la paix de l’âme dans ce lieu hors des sentiers battus.

* Enfin presque.

 

Voici un endroit, qui sent bon le thé, les muffins et la réglisse, où on a très envie de s’y pelotonner dans un vieux chandail confortable.

 

J’en reprendrai bien un peu, réchauffez ma tasse et offrez-moi un muffin aux canneberges*, s’il vous plait.

* Cranberries pour ceux de l’Hexagone.

 

En plein cœur de Louise Penny, Flammarion, 2010, 336 pages, policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : J'ai trouvé que l'auteure en rajoutait un peu trop sur les défauts de la jeune enquêtrice.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Agnès 19/05/2013 11:27

Comme c'est étrange. J'ai lu le même mais édité chez Babel il s'appelle Nature morte.

Le Papou 19/05/2013 19:43

Étrange ! Je vais faire des recherches.
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 14/05/2013 14:34

Voilà, il va encore falloir que j'attende pour le lire....

Alex-Mot-à-Mots 15/05/2013 18:18

Attendre qu'il arrive jusque chez moi....

Le Papou 14/05/2013 22:42

Que tu attendes quoi, Alex ?
Le Papou

Marie 13/05/2013 17:34

Au fait, un petit détail, chez moi aussi on dit "baraguiner" (Haute Garonne...) ;-)

pyrausta 22/05/2013 10:01

je rougis...

Le Papou 14/05/2013 22:42

De rien jolie Pyrausta.
Le Papou

pyrausta 14/05/2013 11:37

Voilà pourquoi j'aime les blogs (enfin, certains) car on découvre plein de choses!! Tu as raison, Papou!! Je n'avais pas saisi ton mot "barguiner" comme "hésiter"..Du coup tout s'eclaire pour ta phrase.
Baragouin...Sans barguiner je pense que tu as raison...Super! J'ai appris deux autres mots!!
Merci!!

Le Papou 14/05/2013 10:11

Non, ce n'est pas un vocable du Québec mais c'est du français de France. Barguigner veut dire hésiter. Votre baraguiner (non reconnu dans le dictionnaire) ne viendrait-il pas plutôt de baragouin donc parler en charabia.
Le Papou

pyrausta 13/05/2013 19:25

Autrement dit, c'est un mot français...Les Québequois l'ont arrangé à leur sauce :)

pyrausta 13/05/2013 15:22

J'avais aimé aussi le pourquoi de "Tree pines".Tres symbolique et historique.

pyrausta 13/05/2013 16:32

Sans doute...On verra..

Le Papou 13/05/2013 16:01

Tu aurais dû le chroniquer !
Le Papou

pyrausta 13/05/2013 15:21

Je l'ai lu!! Aimé mais pas chroniqué...J'aime bien ce verbe "barguiner" mais chez moi (dans ma région) on dit" Baraguiner"

pyrausta 13/05/2013 16:33

J'habite en Champagne (Reims) mais je suis native de Bourgogne et même à la limite du Morvan (Autun/71)

Le Papou 13/05/2013 16:00

C'est où ta région, la Champagne ou ailleurs ?
Amicalement
Le Papou