Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 15:45

-Entraide chez les viocs-

C’est assez rare pour que je le mentionne. J’ai passé tout le temps de cette lecture le sourire aux lèvres.

 

Ferdinand se retrouve seul dans sa grande ferme depuis le départ de son fils, Roland, de sa bru Mireille et de ses 2 petits-fils, ses « Lulus », Ludovic dit Ludo 8 ans et Lucien dit P’tit Lu, six.

 

En revenant du village, il freine brusquement pour éviter le  chien de sa voisine planté au milieu de la route. En le ramenant, il trouve Marceline  évanouie, intoxiquée par le gaz et remarque que la maison a besoin de réparations importantes.

 

Marceline est une pauvre maraîchère d'origine polonaise dont on apprendra plus tard le drame qui  causa sa venue en France. 

 

Ferdinand lui propose d’emménager provisoirement dans sa ferme, le temps des travaux. Finalement Marceline accepte et amène son chien, qui est une chienne et se nomme Berthe, Mo-Je son vieux chat roux et Cornelius, l’âne qui comprend quand on lui parle.

 

C’est le début d’une série de rencontres et d’emménagements.

 

D’abord se sera Guy, l’oncle de Mireille qui vient de perdre Gaby sa femme et dépérit à vue d’œil dans sa maison vide. Ferdinand le convainc de s'installer à la ferme.

 

Puis les sœurs Lumière 90 et 85 ans, qui ne sont pas sœurs mais belles-sœurs, vivent ensemble depuis plus de soixante ans et se sentent menacées par leur neveu qui  voudrait récupérer leur maison avant leurs décès.

 

Viendront ensuite Mireille, une jeune étudiante infirmière sans le sou,  qui accepte de soigner Hortense la plus âgée des sœurs, puis Kim, un étudiant en agriculture pour aider Marceline dans ses travaux de jardinage car les besoins s'amplifient avec l'augmentation de la population.

 

Et puis Paulette…

 

Une belle histoire d'entraides, de solidarité et d'amour. L'écriture de Barbara Constantine est simple, souvent jolie, parfois populaire et exhale la tendresse, la gentillesse et l'amour du prochain non sans ignorer les vicissitudes et les malheurs de la vie.

J'avais donné 4 * à "Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom" et je disais dans mon billet :"J’ai beaucoup aimé cette troisième œuvre de Barbara Constantine et je me suis promis de lire les deux autres assez rapidement."

La rapidité n'est pas forcément ma qualité première mais l'entêtement oui ! Un de lu ! et c'est ...un coup de cœur. (voir le bémol du Papou)

 

Le billet de Pierre (Black Novel), de Stéphie, de Sandrine, et d'Aproposdelivres.

 

PS: Ferdinand & Cie, dans leurs aventures  ont décidé de créer un site nommé : solidarvioc.com.

Barbara l'a réellement mis en ligne avec ses enfants. J'y suis allé. Il n'y a pas grand chose encore. Il mériterait de s'étoffer rapidement.

Je n'ai pas encore trouvé comment mais je cherche...

 

Et puis Paulette... de Barbara Constantine, Le livre de poche, 2012, Roman social

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Après ce billet, j'ai hésité pour le  ; trop de gentillesse, trop de simplicité. Finalement je me suis senti trop bien pendant cette lecture pour ne pas montrer que j'avais aimé.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Stephie 27/08/2013 09:54

J'ai adoré tous ses romans. En effet, c'est tout coulant de bons sentiments. Mais ça fait tellement de bien !!

Le Papou 27/08/2013 14:16

Entièrement d'accord pour ces cures optimistes dans un monde qui exploite le malheur .
Bonne journée
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 25/08/2013 17:58

Un livre qui fait du bien. Une auteure anti-stress.

Le Papou 26/08/2013 05:03

Entièrement d'accord.
Le Papou