Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 15:28

Lorsque cet essai polémique est paru en 2010, je fus très surpris de son battage médiatique et de la vague de contestation soft qui l'a suivi. Un an d'indignation et ensuite ? plus rien.

 

Je n'avais pas envie de le lire.

Pourquoi l'indigné perpétuel que je suis, et pas forcément pour les bonnes causes, je le reconnais, aurait-il eu besoin d'explications et d'une aide quelconque pour ce qu'il ressent naturellement.

Maintenant c'est fait !

Je l'ai lu.

Et ?

Je suis déçu.

 

Ce petit opuscule reste avant tout le témoignage d'un homme qui a participé à de grands moments, Conseil National de la Résistance, rédaction des Droits de l'Homme, et a œuvré toute sa vie dans les arcanes diplomatiques et politiques.

 

Sans la nommer, ce qui me gêne, il met en cause la mondialisation et ses principales conséquences; main mise du monde financier sur les gouvernements, augmentation des inégalités, réduction des aides sociales.

"Le pouvoir de l'argent n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste avec ses propres serviteurs aux plus hautes sphères de l'état. L'ensemble de la société ne doit pas se laisser impressionner par la dictature internationale des marchés financiers."

 

Dans ce monde où le terrorisme et la violence ne font que progresser, il appelle à la non-violence, aux martyrs en somme des plus jeunes et des plus démunis contre les plus nantis. Il a 92 ans et fut toute sa vie un fonctionnaire payé par l'État Français qui oubliait (certainement pour cause de réserve) de s'indigner.

 

Il s'offusque de la situation de la bande de Gaza , pourtant en 1946, il était attaché au secrétaire adjoint de l'ONU et ne s'est pas indigné du problème palestinien que causait la création de l'État d'Israël.

Son indignation survient 64 ans trop tard et a quelques relents d'antisémitisme. Surprenant, quand on connait les origines de sa famille.

 

Déception, donc, surtout par la déformation et la désinformation qui a suivi son pamphlet et son inutilité actuelle. 

 

PS : Stéphane Hessel est décédé le 27 février 2013.

 

Indignez-vous !  de Stéphane Hessel, éditions Indigène, 32 pages, Essai Polémique

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou  : Rien de bien nouveau, rien de vraiment subversif dans ce texte et, ce qui est plus grave, la crise économique a éclipsé ses résultats alors qu'elle aurait dû les accentuer.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Yv 10/10/2013 10:02

Je me demande surtout si on a pas donné à ce livre une ampleur qu'il n'avait pas et qui a dépassé son auteur lui-même. Je l'ai lu, n'y ai trouvé ni de quoi en faire un livre de chevet ou un manifeste pour la Révolution ni un livre à descendre à tous prix. Le constat d'un vieil homme, de ses combats et une incitation à se bouger. Rien d'autre, rien d'exceptionnel en sorte, mais comme souvent, dans les émdias, on prend un fait ou un livre en l'occurence qu'on monte en épingle pour faire de l'audience...

Le Papou 11/10/2013 08:59

D'accord avec toi.
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 04/10/2013 13:18

Il ne me faisait pas non plus envie. Encore moins maintenant.

Le Papou 04/10/2013 14:42

Indignes-toi ! ça fait du bien;
Le Papou