Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 09:29

Philip K. Dick est l’auteur du roman ‘’Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques’’ (que je n’ai jamais lu*) et qui, porté à l’écran sous le titre* de ‘’Blade Runner’’ est devenu un de mes films ''culte''.

 

Je voulais lire quelque chose de cet auteur. Je n’ai pas dû choisir le bon roman ou je n’étais dans de bonnes dispositions. J’ai bien peur que les aficionados de Dick me crucifient puisque je n’ai guère apprécié cette histoire pourtant considéré comme un de ses chef-d’œuvres.

 

Le seul intérêt que j’y ai trouvé est l’idée d’une uchronie dans l’uchronie, ce qui est compliqué et difficile à résumer.

 

Nous sommes dans les années 1960. La guerre mondiale a été gagnée par les forces de l’Axe. L’Allemagne contrôle toute l’Europe, après avoir génocidé** le peuple russe, et détruit les populations africaines, elle a commencé des voyages spatiaux vers la lune et Mars.

Le Japon domine toute l’Asie et l’Océanie.

Les Etats-Unis d’Amérique, (si j’ai bien compris***), sont partagés en trois régions affaiblies, l’ouest nippone, l’est germanique et un territoire tampon plus ou moins libre où a été édité un livre qui raconte l’uchronie d’une guerre perdue par les forces de l’Axe.

 

Pour le reste je me suis perdu dans les méandres d’une philosophie asiatique inintéressante, dans des pensées incompréhensibles**** et des réactions surprenantes de personnages et dans les tentatives bijoutières d’un juif renégat et peureux.

 

Je me suis retrouvé dans le même état d’esprit qu’en lisant les romans d’espionnage de John Le Carré ; c’est trop compliqué et trop sibyllin pour mes pauvres neurones.

 

Je n’aurais pas dû utiliser ma liseuse pour approcher cet auteur. Mauvais choix de livre, mauvais choix de support et mauvais moment pour le lire, trois prises***** contre, au base-ball, on est ‘’out’’.

 

Je dois avouer que Dick a le génie de créer et de faire évoluer des mondes complexes mais qui me paraissent destinés d’avantage au cinéma qu’à la lecture.

 

  1. * peur d’être déçu ? Je crois que je ne le saurai jamais. * Je préfère le titre original.
  2. ** Le terme existe... si je le veux
  3. *** Rien n’est moins sur !
  4. **** Pour votre humble serviteur
  5. ***** Pour les Français amateurs de ce sport : ‘’strikes’'

PS: Ayant reçu de nombreuses voire innombrables plaintes sur ma manie de placer mes *notes après chaque paragraphe, voici ce que cela donne quand elles sont à la fin du billet. Hum ! Je reste perplexe.

 

''Le Maître du haut-château'' de Philip K. Dick, J'ai Lu, 1962, 320 pages, Uchronie.

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Je n'ajouterai rien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Marie 13/05/2013 12:46

Voilà un titre qui ne viendra pas alourdir ma liste à lire vu l'enthousiasme délirant suscité par ce roman... :-)

Le Papou 13/05/2013 16:05

Il en faut pour tous les goûts.
Le Papou

yueyin 11/05/2013 22:23

ben moi j'aime bien les notes en bas, sinon ce sont des parenthèses mais bon puisque je suis seule dans ce cas :-)
Pour le livre, je ne me souviens plus, je l'ai lu il y a longtemps et j'avais aimé (comme les androides rêvent-ils de moutons électriques et les clans de la lune alphanes) mais j'ai peur que hors l'idée générale,c e soit celui dont je me souviens le moins... faudrait que je réessaie.

Le Papou 11/05/2013 23:08

Désolée ma puce, je suis bien obligé de suivre mes fans les plus nombreux :-D

Yv 11/05/2013 17:33

Oui, j'enfonce un clou, les notes, elles sont mieux au fil du texte, sinon, l'humour est moins présent, ça nous oblige à descendre puis remonter

Le Papou 11/05/2013 19:18

Et ça peut donner mal au cœur. Merci, comme déjà mentionné l'essai ne fut pas concluant.
Amicalement

Coccinelle 11/05/2013 13:08

Je préfère les notes au bon endroit (comme tu faisais avant) !
Bon weekend.

Le Papou 11/05/2013 16:12

Moi aussi, donc... l'essai n'ira pas plus loin.
Le Papou

Lystig 10/05/2013 10:33

je n'avais pas apprécié des masses...

un polar marseillais, ça fonctionne pour ton challenge ?
"la nuit des bras cassés" de Maurice Gouiran, http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2013/05/10/27096277.html