Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 18:48

Le sans-gêne suédois

Patrik Hedström* fait partie des policiers que j’aime bien. Réfléchi et efficace malgré son peu d'expérience, il vit heureux avec Erica, enceinte de huit mois.*

* La princesse de glace

 

Ses vacances sont annulées quand des enfants trouvent, au lieu-dit ‘’La brèche du Roi’’, le corps dénudé d’une jeune femme. Le service médico-légal trouve sous ce cadavre les ossements de deux autres jeunes femmes, mortes depuis longtemps. Cet endroit étant très fréquenté, il est évident que  les restes ont été déposés avec le nouveau corps.

 

Aucune disparition n’ayant été signalée dans la région, l'enquête s'annonce difficile. Par contre, très rapidement les analyses ADN confirment que les ossements appartiennent à deux jeunes filles disparues vingt ans plus tôt et que le suspect, un membre de la famille Hul,t dénoncé par son frère, s’était suicidé peu après.

 

Une Allemande en vacances signale la disparition de sa compagne de voyage et reconnait la victime puis une famille déclare la disparition de leur fille adolescente.

 

Les trois jeunes femmes ont été massacrées de la même manière, le corps percées de dizaines de blessures et es os brisés, de leur vivant.

 

Il devient donc urgent de retrouver la jeune disparue avant qu'elle ne soit, elle aussi, assassinée et l'enquête s’oriente de plus en plus vers la famille Hult dont le grand-père, décédé, fut connu sous le nom du ‘’prédicateur’’, un escroc, qui utilisait ses deux jeunes fils comme faux guérisseurs. Le testament d’une disciple l'avait rendu riche et propriétaire d’un domaine important.

 


Entre les profiteurs sans scrupules qui s’invitent pour leurs vacances chez  Erica sans s'occuper de son état, les multiples et lourds secrets qui pourrissent la famille du prédicateur, les déconvenues qui découlent d'une femme dénichée sur internet, et la bêtise de certains fonctionnaires de police, dont la stupidité n'a d'égale que la paresse, Camilla Läckberg nous propose une caricature acide d’une société suédoise que l’on n’imaginait pas ainsi.

 

 

L’enquête rebondit quand Patrik apprend que le fils suicidé du prédicateur aurait été assassiné. Toutefois, elle m'a paru presque secondaire dans cette étude sociologique exaspérante, éclairée de quelques soulagements jubilatoires comme le versement par Erica d’une assiette de macaroni au fromage sur la tête d’une profiteuse, pédopsychiatre de surcroit, incapable de modérer sa progéniture.

 

La solution des enquêtes apparait assez rapidement mais la raison de ces meurtres, un peu tirée par les cheveux, ne se dévoile vraiment qu’au dernier moment.

 

Un  bon polar nordique dont la lenteur est accentué par des longueurs sociologiques.

 

Le prédicateur de Camilla Läckberg, Babel Noir, 2013, 500 pages, policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Vous aurez compris que j'ai été énervé par la faiblesse de Patrik et Erica  envers ceux qui s'installent chez eux. L'impolitesse comme les allumettes seraient-elles suédoises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 10/07/2013 21:37

Le premier m'avait déçu, alors je n'ai pas poursuivie.

Le Papou 10/07/2013 23:50

Tu as raison, il y en a assez pour faire son choix.
Le Papou