Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 16:32

Résolution Christienne no 21

+++

Pas le meilleur mais le début le plus cocasse*.

*une vraie scène de cinématographe.

 

Dans son domaine de Gossigton, Mrs Bantry est réveillée, non par son petit-déjeuner mais par le cri de sa domestique.

"-Madame ! Madame ! Il y a un cadavre dans la bibliothèque."

 

Cela est d’autant plus anormal que personne chez les Bantry ne connait la jeune femme blonde que l’on vient de retrouver étranglée sur le tapis de cette pièce normalement destinée au travail et non à servir de morgue improvisée.

 

Parmi les amis de Mrs Bantry, on compte une vieille demoiselle* de St Mary Meads, cette chère Miss Marple, qu’elle appelle à l’aide.

*Vous remarquerez que je n'ai pas écrit "vieille fille" même si...

 

Une histoire tarabiscotée, voire un peu trop,  mais l'ouverture est intéressante même si le reste de la partition est devenue anachronique voire désuète*.

*Vous allez me dire que c'est souvent le cas mais je ne l'ai jamais autant ressenti.

 

Ruby, la jeune fille, chargée par sa cousine Josie de la remplacer pendant comme qu'elle soigne une foulure, était danseuse professionnelle* à l'hôtel Majestic à Danemouth.

*Anachronique.

 

Conway Jefferson, un gentleman nanti, qui a perdu dans un accident, sa femme, son fils, sa fille et l'usage de ses deux jambes, réside à  l'hôtel avec sa bru, son gendre et son domestique* et voulait adopter la jeune femme.

*Re anachronique

 

Une adolescente disparait et est retrouvée carbonisée dans une voiture volée à un autre résident de l'hôtel qui s'intéressait à Ruby.

 

Le fils du premier mariage de la bru, un enfant qui aime les énigmes policières, a retrouvé un ongle de la victime.

 

Cela suffira à Miss Marple pour élucider cette affaire complexe*.

*Ai-je écrit tarabiscoté ?

 

Comme je le fais maintenant après chaque lecture je vais chercher des petits trucs dans "Les carnets secrets d’Agatha Christie" de John Curran et jusque là je n’ai pas trouvé grand-chose. Cela me navre profondément.  Je me demande quel est l’intérêt de ce recueil pour un lecteur lambda ? Était-ce simplement un projet mercantile basé sur le nom de Lady Agatha ?

 

PS: J'ai retrouvé, coincé au milieu des pages, un billet de loterie du 11mai 1979. S'il est gagnant, Pensez-vous que le prix éventuel me sera versé 34 ans plus tard ?

 

Un cadavre dans la bibliothèque d'Agatha Christie, Champs Élizées, 1948,141 pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Ne vous trompez pas ! Tarabiscoté, désuet, anachronique mais christement Christie quand même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Karine:) 07/09/2013 23:33

J'ai bien aimé mais bon, pas mon "plusse préféré". Et je croyais être folle de ne rien avoir trouvé dans les carnets!

Le Papou 08/09/2013 10:39

Mais non, mais non, tu n'es pas.
Le Papou

Kikine 04/09/2013 18:36

J'ai (re)lu ce livre, il y a peu. J'avais bien aimé l'ambiance et l'enquête de Miss Marple !

À mon avis, ce billet de loto était là comme marque-page car il était perdant justement ! On n'a pas genre 1 an pour réclamer un prix ?

Le Papou 08/09/2013 10:38

Le billet vaut peut-être pour un collectionneur ou pour le musée de Loto Qc...Je rigole.
Le Papou

yueyin 03/09/2013 14:34

dame Agatha excelle à faire revivre une époque - la sienne - tout est donc désuet voire nostalgique j'en suis bien d'accord et c'est là ce qui en fait tout le charme :-) En plus ce roman est le second qui se passe en partie à St Mary Mead alors forcément :-)

Le Papou 08/09/2013 10:37

mais oui,forcément. Je ne critique pas, je dis ce que je pense.
Le Papou