Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 15:40

J’ai triché*.

*J’ai honte.**

** Mais non !

 

En ce mois d’octobre, après 19 mois sans interruption, je n’ai pas lu le roman prévu de Lady Agatha.

Aurais-je abandonné ma résolution de 2012 ?

Que nenni !

 

À la place je me suis lancé dans des chroniques de voyages de Madame Mallowan.*

*Vous aurez vu dans le titre de ce billet qu'il existe un certain rapport.

 

Elle vient de divorcer et suit son nouvel époux d’archéologue dans ses pérégrinations et ses fouilles moyen-orientales.

 

Nous sommes en 1930. Ce n'est pas si loin dans le temps* et pourtant le monde décrit n’a plus rien à voir avec le nôtre.  C’est l'intérêt historique de ce livre. Les Français et les anglais dominent cette région du monde. Les pays concernés, quand ils existent, semblent ingouvernables ou ingouvernés. Les populations vivent dans une extrème pauvreté sous l’autorité de chefs qui ressemblent plus à des petits seigneurs du moyen-âge qu’à des responsables modernes du 20ème siècle.

*Et non ! Je n'étais pas né.

 

Un autre intérêt est de percevoir la vie quotidienne et le travail des archéologues de cette époque pour étudier les civilisations anciennes, dénicher des artefacts et enrichir les musées de leurs pays.

 

Notre Lady nous présente, enfin, une photographie sociale des moeurs et des coutumes* des populations de ce territoire frontalier entre la future Syrie et la Turquie. Populations qui se partagent entre musulmans, Arabes et Kurdes, et chrétiens, Arméniens et Coptes.

*Certaines opinions de l'époque sont d'ailleurs dérangeantes.

 

À cette époque, un brassage ethnique et religieux relativement paisible dans cette partie du monde devenue depuis une vraie poudrière.

 

Tout cela avec un humour parfois décapant et une auto-dérision incessante sur les problèmes causés par des véhicules rétifs, des aventures climatiques, des conditions de logement précaires et du personnel  qui ne comprend pas les coutumes occidentales.

 

Pour le beau billet de Jule cliquez sur son nom.

 

PS : Passer d’un clavier azartyuiop à un qwertyuiop ou inversement  c’est le mal et ça énerve.

 

La romancière et l'archéologue  d'Agatha Christie Mallowan, Payot, 317 pages, 1944

Chroniques de voyage

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol  dièse du Papou :

Lady Agatha, une "couguar" ! Décidemment cette femme me plait de plus en plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

yueyin 04/11/2013 19:03

C'est chouette hein :-) et son autobio est encore plus drôle :-)

Le Papou 04/11/2013 19:12

Je la veux.
Le Papou