Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:09

Une autre tentation, style « polar », d’Oncle Paul. Attiré cette fois par le lieu de l’enquête : la très belle ville de Barcelone tout en me doutant que je n’y  rencontrerai ni  la « Sagrada Familia », ni la cathédrale Santa Creu, ni les immeubles de Gaudi.

 

Paquito a été égorgé en voulant porter secours à un handicapé en chaise roulante et en refusant de se séparer de sa magnifique bague rubis, gage d’un amour indéfectible.

 

Mendez est un policier cynique et désabusé, plutôt porté sur des fantasmes érotiques sans suite par manque de volonté et semble-t-il de possibilité.

Il est à la recherche d'une chaise roulante volée et n’a aucune raison de s'occuper du meurtre. Iil se rend pourtant chez la veuve et tombe sur une bague identique mais…pas au doigt de la belle éplorée, à celui d’Abel un bel* homme aux mœurs différents.

*belle, Abel et bel on dirait du Racine

 

Alfredo Cid est un promoteur malhonnête qui rachète des vieilles villas décaties pour récupérer les terrains et y construire des immeubles. Il utilise des méthodes que la morale réprouve pour expulser les anciens propriétaires.

 

Dans le Bario Chino, le quartier de Barcelone où Mendez officie vit une faune misérable de prostituées, avec ou sans e, de mendiants, d’indics, de miséreux, de voleurs et de charlatans. Le policier y circule à son aise, se souvenant des profondes modifications qu’à subit le quartier depuis son arrivée.

 

Voici un auteur qui m’a déboussolé, énervé souvent, épaté parfois, déambulant entre grossièreté pornographique et poésie urbaine.

 

J’ai trouvé certains passages dérangeants(1) ;

1  « … mais à coup sur c’étaient des seins – se disait toujours Mendez – qui ne connaissait ni le doigt ni la langue, ni la lactation de bon aloi ni la succion profane. »

 

aimé certains autres(2) ;

2 « … plonge-toi complètement dans ces quartiers qui sont les tiens et ceux de tes semblables. Du Paseo de Carlos I et du puente de Marina (où l’on trouve du moins des espaces ouverts et des hectares entiers de lumière offerts à la consommation privée), tu es descendu jusqu’à la Calle de Lafont, où l’on trouve seulement l’arrière du Paralelo, son enchevêtrement d’auvents, d’issues de secours, et de chambres lilliputiennes où les girls s’enferment avec du pain, de l’eau et des rêves. »

 

et adoré certaines fulgurances(3) ;

3 « Un pauvre compréhensif meurt dans les larmes, un pauvre qui ne l’est pas meurt dans la colère. »

 

 

La trivialité de Mendez devient déplaisante à la longue. Cet antihéros héroïque aux fantasmes sexuels inutiles m’a dérangé par ses obsessions, toujours situées au-dessous de la ceinture ou à l’intérieur des bonnets, et répétitives jusqu’à la répugnance.

Cela donne une atmosphère obscène de voyeurisme  libidineux impuissant.

 

Bégueule Le Papou, que nenni* ! Il appelle un chat, un chat et une chatte, par un tas de vocables qui n’ont rien à voir avec les félidés mais bon comme dirait un esthète philosophe et rassasié : trop c’est comme pas assez.

*Ce n’est pas du Racine, c’est du Molière.

 

Les billets d'Yspaddaden, et de Sharon.

 

La dame de Cachemire de Francisco Gonzales Ledesma, Folio, 339 pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Comme je suppose que l’impuissance érotico-fantasmatique est une des composantes principales du personnage, je ne crois pas que je lirai un autre titre de cette série sauf s’il m’arrive entre les mains par accident, par don ou par inadvertance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

yueyin 04/11/2013 17:15

pas très tentant vu comme ça :-)

Le Papou 04/11/2013 17:59

Pas très !
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 03/11/2013 20:22

Si le personnage n'évolue pas, je ne vois pas l'intérêt, en effet.

Le Papou 03/11/2013 23:15

Un deuxième essai peut-être !
Le Papou