Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 14:07

Résolution Christienne no 22

+-+-+

 

Mademoiselle Lemon est la parfaite secrétaire d’Hercule Poirot, aussi quelle n’est pas sa surprise de trouver des fautes dans un texte qu’elle vient de taper à la machine à écrire*.

*Eh oui ! C'était pas facile, à cette époque, de taper des SMS.

 

Elle est perturbée par les évènements survenus dans une pension d’étudiants, gérée par sa soeur.

 

« Je vais vous lire la liste des choses qui ont disparu chez nous. » dit Mrs Hubbard, invitée par notre détective à prendre le thé.

« Un soulier de bal, un bracelet de fantaisie, une bague en diamant (retrouvée dans le potage), un « compact » de poudre de riz, un bâton de rouge à lèvres, un stéthoscope, deux boucles d’oreille, un briquet, un vieux pantalon de flanelle, des ampoules électriques, une boîte de crottes de chocolat, une écharpe en soie (retrouvée en morceaux), un sac à dos (même observation), de l’acide borique (en cristaux), des sels de bain, un livre de cuisine. »

 

Les actes d'un probable kleptomane ne satisfont pas notre détective belge qui perçoit l'éventualité d'un drame plus sérieux.

 

Pourtant la situation parait bien anodine jusqu'au premier meurtre, par empoisonnement, d'une étudiante, suivi de celui de Mrs Vanilos, la propriétaire de la pension..

 

Pendant que l’inspecteur Sharpe mène son enquête,  on suit assez peu Poirot qui semble beaucoup plus préoccuper par le sac à dos retrouvé déchiqueté, par la disparition du stéthoscope et le vol des ampoules électriques.

 

"Pension Vanilos" se distingue par deux situations originales : un nombre de suspects plus important que d'habitude et l'absence de la réunion qui permet souvent à notre détective son coup de théâtre final.

 

Pension Vanilos d’Agatha Christie, Librairie des Champs-Élysées, 166 pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime


Le bémol du Papou : Aucun bémol pour notre Lady ...as usual!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

sophie/vicim 13/11/2013 09:26

Ah un bon vieil Agatha Christie ! Ca fait du bien !

Le Papou 13/11/2013 13:43

Bonjour Sophie, c'est gentil de venir rendre une petite visite au Papou. Pastichant médiocrement une vieille pub je dirait :
Chaque mois, un Christie
Nous éloigne du psy.
À bientôt
Le Papou

yueyin 12/11/2013 19:15

j'aime bien pension Vanilos mais plus pour l'ambiance que pour l'histoire :-)

Le Papou 20/11/2013 22:32

Non seulement, Overblog merde sur facebook mais il ne me signale plus quand j'ai des commentaires :-(
Le Papou