Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 20:33

Troisième roman de Louise Penny lu depuis quelques mois.

Pour le premier, j’écrivais : « Un jour, j’aimerai bien aller boire du thé et manger des scones à Three Pines. »

Pour le deuxième, j’ajoutais " je fêterai bien Noël au milieu de sa population".

Après le troisième, j'éviterai de m'y installer de peur d'être la victime suivante.

 

Pendant les fêtes de Pâques, si l’amitié  et la convivialité sont toujours présentes, une atmosphère délétère s'étend sur le village quand une spirite accepte d'invoquer les esprits.

Lors d’une deuxième séance dans la lugubre maison des Hadley, Madeleine, terrorisée, s'écroule morte.

 

Décès suspect qui provoque le retour au village de l’inspecteur  Gamache et de son équipe. L'autopsie leur apprend que la victime avait consommé une forte dose d’éphédra, plante utilisée par la médecine chinoise mais toxique à forte dose et interdite à la vente.

Nos policiers commencent des recherches sur le passé de Madeleine, cette femme aimée de tout son entourage et admirée par certains hommes. Un astre solaire dont le rayonnement pouvait brûler ceux qui l’approchaient.

Quelques années plus tôt, après un cancer,  elle avait tout abandonné, réussite professionnelle et mari, pour s'installer chez  Hazel, une ancienne amie universitaire.

 

Au milieu de cette enquête difficile, Gamache doit faire face à une cabale journalistique, provoquée par certains dirigeants de la Sureté du Québec, qui entraine toute sa famille dans ses miasmes de fausses révélations.

Deux membres de son équipe semblent faire partie de ce complot, l’agent Lemieux, apparu depuis peu, et l’inspectrice Nichol dont le sans-gêne et l’insolence irritent tous ceux qui travaillent avec elle.

 

Louise Penny a le génie de créer des personnages singuliers comme l’ancien bûcheron qui entend les arbres, la sorcière, la poétesse acariâtre et  d’inventer des meurtres complexes loin de la vulgarité des crimes sanglants.

Une Agatha Christie moderne où même Gamache a des airs d’Hercule Poirot, non dans la silhouette, mais dans sa manière d’écouter et de faire parler ses interlocuteurs et même, cette-fois-ci, dans le final pour désigner l’auteur du meurtre.

 

Le mois le plus cruel de Louise Penny, Actes Sud, 2012, 404 pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou  : Madame Penny aurait-elle quelques griefs envers les grands patrons de la Sureté du Québec ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

dasola 14/12/2013 17:05

Bonsoir Le papou, comme je n'ai pas été convaincue par le premier Nature morte, je ne suis pas trop pressée à recôtoyer Gamache (je n'ai pas trouvé ce personnage intéressant) mais ça reviendra peut-être. Bonne fin d'après-midi.

Le Papou 14/12/2013 20:38

J'aime bien car cela ressemble à du Agatha Christie moderne.
Bon dimanche
Le Papou

yueyin 09/12/2013 21:38

Ce doit être pour ça que je l'aime tant, elle me rappelle Dame Agatha :-)

Le Papou 10/12/2013 16:13

À toi aussi, alors.
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 09/12/2013 10:38

C'est une question à lui poser, si jamais tu la rencontres.

Le Papou 09/12/2013 14:19

Si je rencontre qui ? Jules : C'est fait. Louise Penny : J'espère bien...un jour.
Le Papou

Jules se livre 09/12/2013 02:40

ah c'est bien ce que je croyais, je l'ai en version anglaise dans la PAL! En version Actes Sud?! Tu sais qu'ils sortent tranquillement en format poche ici, mais je ne me souviens plus quelle maison d'édition!!

Le Papou 09/12/2013 05:11

Flammarion Québec peut-être ?
Le Papou

Le Papou 09/12/2013 05:08

Je l'ai eu sur ma liseuse mais je vais chercher.
Le Papou