Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 15:16

Plusieurs blogs* avaient attiré mon attention sur ce roman pour deux raisons.

*L'Oncle Paul, Antigone, Alex, Aproposdelivres, Claude, (cliquez sur les noms) mais aussi Yv, Stéphie et Sandrine dont je n'ai pas retrouvé les billets**.

** Désolé !

 

D'abord, c'est un thriller et j'en lis beaucoup, trop disent certaines mauvaises langues.

 

Et surtout, j’ai bien connu dans "l'temps longtemps"* le lieu où se déroule l'action, l'île de La Réunion, pour y avoir vécu deux années, zoreil parmi les zoreils mais devenu amoureux de la culture créole, de son langage et de ses habitants.

*Jadis

J’y suis retourné vingt-huit années plus tard. La déception tenait plus aux souvenirs qu’à la réalité. J’aurai dû savoir qu'on ne remonte pas le cours du temps.

 

Ce thriller se passe le long de la côte ouest de l’île, entre Saint-Gilles et l’anse aux cascades.

Une histoire à tiroirs, un vrai tourne-page où les coups de théâtre improbables succèdent aux coups de théâtre invraisemblables, où notre perception du drame change à chaque chapitre, où notre choix du méchant évolue comme la route de Cilaos quand chaque virage semble vous ramener sur vos pas.

 

Liane Bellion a disparu de sa chambre d’hôtel et des taches de sang laissent supposer qu’un drame s’y est joué dont le mari, selon les témoins, serait responsable.

Après avoir collaboré avec la police, Bellion disparait avec sa petite fille de six ans et commence une cavale à travers l’île avec toutes les forces constabulaires à sa poursuite.

On se doute qu’il y a autre chose puisque dans cette première partie, dans ce premier tiroir, on trouve un texte écrit sur la voiture de location : "rendé vous Anse dé cascad 16 h vien avec la fille"

 

Des meurtres vont jalonner cette cavale, un vagabond, une grand-mère et enfin la petite amie d’un lieutenant de police.

Pour être honnête, on se doute très rapidement, que l'auteur nous balade. C'est trop facile, dirait mon petit-fils qui ne lit pas de polars mais adore les îles...flottantes.

Malheureusement, Je n'ai ressenti aucun amour de l’auteur pour cette île magnifique ; des descriptions détaillées façon guide Michelin, quelques bribes de parler local pour la couleur et quelques petites erreurs sociales, rien pour vraiment donner envie d'y passer des vacances.

 

Ne lâche pas ma main  de Michel Bussi, Presse de la Cité, 2013, 374 pages, Thriller

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Les apartés de la petite Sofa ne servent pas à grand chose sauf à dissimuler un faux suspens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Yv 19/12/2013 13:47

J'ai trouvé le début très long, et puis après, enfin ça va,mais on est loin de La Réunion touristique

Le Papou 19/12/2013 15:00

On est loin de toute Réunion, touristique ou non.
Amicalement
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 14/12/2013 17:49

Pas un de me préféré de l'auteur.

Jules se livre 14/12/2013 00:43

tu me rappelles que j'ai quelque part Un avion sans elle du même auteur!! Prêté par une amie a long time ago!!

Le Papou 14/12/2013 04:55

Je l'ai aussi dans ma liseuse.
Pas sure que ça me tente.
Le Papou

yueyin 13/12/2013 21:07

Ah dommage, je sais que cet auteur te tentait :-(

Le Papou 14/12/2013 00:27

Meuh non ! C'est La Réunion qui me tentait.
Le Papou