Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 10:18

*Résolution Christienne no 28*

 

"16 ansplus tard..."

 

Le peintre Amyas Crale a été empoisonné.

Son épouse, Caroline, est condamnée à la prison à vie et meurt dans l'année.

 

16 ans plus tard leur fille, élevée par un oncle au Canada et convaincue de l'innocence de sa mère, aborde Hercule Poirot et lui demande de refaire l'enquête.

 

Nouvelle conception et ancienne fantaisie de notre Lady ;  une enquête "cold case" pour Hercule Poirot, censé reconstruire les évènements en interrogeant les participants, avec une nouvelle comptine enfantine*, "Les cinq petits cochons" qui lui trotte dans la tête.

*Pléonasme accepté.

 

Selon tous les témoignages, le peintre était  tombé amoureux de son jeune modèle et avait informé son épouse de son intention de la quitter.

Quelques heures plus tard il mourrait empoisonné par une potion à base d'extrait de cigüe dont on avait trouvé des traces dans son verre de bière, bière apportée par sa femme.

 

À partir des témoignages de l'avocat, du procureur, des avoués, de l'ami d'enfance et de son frère, le fabricant du poison, de la jeune demi-sœur de Caroline et de son éducatrice ainsi que du modèle devenue Lady Dittisham par un troisième mariage  et de leurs récits, écrits à la demande de Poirot, ce dernier pourra-t-il, si longtemps après les faits, trouver si Caroline est bien la meurtrière de son mari et comprendre les raisons de son refus de se défendre ?

 

Me croirez-vous, si je vous dit non ?

Je ne vous en dirai pas plus.

Alors, Caroline a-t-elle assassiné son salopard* de mari ?

*J'assume ce qualificatif.

 

Vous le saurez seulement en lisant cet excellent roman policier.

J'ai une autre question pour vous :

le talent artistique peut-il excuser la goujaterie et la méchanceté ?

 

Cinq petits cochons  de Lady Agatha Christie, Le Masque, 1943, é'à pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : No failing, as usual, for our Lady.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Manu 20/04/2014 20:38

J'en garde un très bon souvenir et de l'adaptation avec David suchet aussi.

Le Papou 20/04/2014 22:48

J'aime relire Agatha.
Amitiés
Le Papou

Yv 17/04/2014 14:11

T'en as des questions difficiles, est ce que la talent excuse la goujaterie, la méchanceté ? Question qui reste sans réponse lorsqu'on sait par exemple que Céline fut un génie de l'écriture mais un type assez peu fréquentable ...

Yv 18/04/2014 07:36

sans doute bien que ce soit extrêmement difficile de comprendre ceux qui lisent des livres écrits par de francs collaborateurs pendant la guerre par exemple, personnellement j'ai du mal à lire des auteurs qui vont manifester avec le FN (Renaud Camus par exemple), je crois que chacun a ses limites... mais c'est une longue très longue discussion avec arguments et contre arguments
Bonne journée

Le Papou 17/04/2014 19:22

Donc la réponse serait juste une décision personnelle.
Le Papou

Oncle Paul 16/04/2014 14:08

Bonjour Papou
Lorsqu'on lit un livre pour la première fois, on a hâte de connaître le déroulement. Lorsqu'on le relit pour la deuxième, troisième fois, c'est pour mieux en apprécier la texture. Bonne continuation
Amitiés

Le Papou 17/04/2014 19:20

Mon seul problème (pas trop grave) : J'ai tant de romans que je ne connais pas à lire.
à bientôt
Le Papou

yueyin 15/04/2014 09:22

un bon opus, excellemment construit :-)

Le Papou 15/04/2014 10:46

Je l'ai lu au moins 3 fois et vu beaucoup plus souvent et je ne m'en lasse pas et pourtant je connais la fin.
Le Papou