Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 20:01

Après avoir lu le premier tome du 87ème district*, j’ai hésité entre  lire un nouveau titre de temps en temps en risquant d’oublier certains détails d’un livre à l’autre, ou bien m’immerger dans la série pour avoir une vue plus complète de son évolution initiale.

*Le billet est là.

 

J'ai plongé.

 

Initialement, je croyais que la série se passait à New York. Or dans le tome 5, il est mentionné qu'un suspect est parti s'installer dans la Grosse Pomme. Surprise du lecteur*!

*i.e. moi-même, en personne.

Donc, oyez ! Oyez ! braves gens, la série se passe à Isola, ville fictive inspirée de l'autre. Ceci expliquant cela.

 

Si on oublie les trois premiers inspecteurs tués dans "Du balai !" ce qui  les a forcément empêchés de revenir dans les suivants, Je vous ai préparé une liste de leurs collègues évoluant régulièrement au début de cette série.

 

Leur patron, tout d’abord, se nomme Peter Byrnes, le lieutenant Peter Byrnes, râblé, costaud  du type taureau et droit dans ses bottes enfin presque…Marié avec Harriet et père d’un adolescent. Nous verrons dans un épisode que l’adolescence est un passage difficile dans la vie autant pour le jeune que pour les parents.

 

Steve Carella, comme mentionné dans mon premier billet serait le héros principal*. Il vient de se marier avec Teddy, une jeune et  jolie sourde et muette et vit le parfait amour. Il est absent du numéro 2 pour cause de voyage de noces.

*D'origine italienne... comme l'auteur

 

Bert Kling, policier en tenue dans les deux premiers, a résolu le meurtre du deuxième ce qui lui a valu de passer inspecteur de 3ème classe. Dans son enquête, Il a rencontré Claire, une amie de la victime et a réussi à lui faire oublier son premier amour, tué à la guerre.

 

Meyer de son nom de famille, prénommé Meyer par un père humoriste, est le juif pratiquant de service, marié avec Sarah, trois enfants, patient, ironique, indulgent et chauve comme un œuf malgré sa jeune trentaine.

 

On rencontre peu Hal Willis sinon pour mentionner qu’il a la taille minimum pour être dans la police (170 cm), ceinture noire de judo, il ne paie pas de mine mais ses talents de judoka le rendent dangereux.

 

Cotton Hawes est le petit (?) nouveau du début, muté du 30ème district, un commissariat beaucoup plus calme que le 87ème ce qui l’amène dans « victime au choix » à risquer la vie de Steve Carella.

 

Arthur Brown, est l'inspecteur afro-américain, chargé souvent des démarches peu intéressantes. N'oublions pas que nous sommes entre 1956 et 1960 que l'affaire Rosa Parks vient d'avoir lieu en 1955 et que le fameux discours de Marthin Luther King n'aura lieu qu'en 1963.

 

J’ai mis Roger Haviland en dernier, bien qu’il fût un des inspecteurs réguliers des quatre premiers tomes, cela tient à sa fin brutale dans le cinquième. Bon samaritain à ses débuts dans la police, ce qui lui avait valu un bras cassé et de multiples blessures, il était devenu une brute qui frappait d’abord et posait des questions ensuite. C’est en redevenant exceptionnellement un bon samaritain qu’il meurt bêtement. 

 

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble du commissariat où œuvrent nos protagonistes, vous pourrez trouver le résumé des tomes 2 à 7 dans un prochain billet. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires