Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 19:40

Nous abandonnons, à regrets, Halifax. Direction l’île du Cap Breton que nous pouvons atteindre en moins de cinq heures par l’autoroute, mais … pas d’autoroute et … nous préférons longer la côte sud de la Nouvelle écosse que borde l’océan Atlantique et traverser les petits villages portuaires, admirer les jolis paysages etc. etc.

Ah! Je vous l’avais déjà écrit !


SDC12740.JPGDe ce fait, nous avons prévu un arrêt nocturne à Larry’s River. Ne cherchez pas sur une carte, je ne sais pas comment nous avions déniché un chalet, là, ou plutôt si, il n’y avait  rien d’autres aux alentours.

Aucun regret, d'ailleurs, si ce n'est le bataillon, que dis-je le bataillon, l'armée  d’insectes piqueurs qui venaient de trouver leurs gargantuesques repas.

 

Nous sommes accueillis par Anne-Marie et son époux. Elle, malgré son prénom très français, n’en parle pas un mot, lui se débrouille. À notre question: comment supporter les assauts des bibittes ? La réponse : on s’y fait, n’est pas très satisfaisante. Ayant effectué une ballade avant le souper, nous évitons celle d’après.

 

En dehors de ce piquant problème, le logement est confortable, le restaurant excellent et l’auberge semble bien connue de sa clientèle.

 

SDC12747.JPGLe lendemain nous arrivons à l’île du Cap Breton et prenons possession de notre logement, un chalet en montagne, pour        3 SDC12746.JPGnuits*, tout près du minuscule village touristique de Baddeck, où nous passons le restant de la journée, et du lac Bras d’Or, imme nse plan d’eau magnifique qui partage presque l’île en deux.


Les intérêts touristiques de l’île sont la Piste Cabot (Cabot Trail) qui contourne la partie nord, prévue le lendemain et Louisbourg, premier fort construit par les européens en terre américaine, qui sera notre destination le 2ème jour.


Le lendemain, il pleut. La piste Cabot sous la pluie ne nous tente pas et nous nous dirigeons vers le sud-est et Louisbourg.

Nous traversons le port de Sydney, N.S. pour ne pas le confondre avec l’autre, le petit, situé de l’autre côté de notre planète et arrivés à destination, commençons notre visite par une explication sur les raisons de la création du SDC12753.JPGport, du village et du fort, raisons, d’ailleurs, plus économiques que militaires.

Après avoir été acceptés par la sentinelle car nous parlons sa langue**, nous y passons le reste de la journée sous un crachin intermittent et frisquet.

 

Parlez-vous François ?

SDC12757.JPGLouisbourg est une très jolie reproduction du village et de ses fortifications avec des intervenants en tenue d’époques, ses artisans etc. et ses 3 ou 4 tavernes, il y en aurait eu une trentaine à la grande époque du village. La vie était dure et devait donner soif.

SDC12763.JPG

SDC12760.JPG                               Non! non! ce n'est pas un couple de pêcheurs

À cinq heures, nous assistons au coup de canon annonçant la fermeture du village et regagnons, toujours sous une petite pluie SDC12768.JPGfatigante, notre lieu de repos.

 

Faux prisonnier anglais (sur parole)

Cela fait bien longtemps que je ne vous avais pas parlé d’elle et, le lendemain, devinez ? Alors que nous souhaitons admirer les magnifiques paysages annoncés de la Cabot, elle est là ! Eh oui ! elle, la brume, épaisse comme un brouillard londonien.

Comme nous devons repartir le lendemain, réservations futures obligent, nous faisons, contre mauvaise fortune, bon cœur, et nous voici partis pour 180 km de routes de montagne avec virages invisibles à 30 mètres, parfois moins, et un coût de $ 24,60 payé au Service des Parcs et Forêts, du racket ce jour-là.

SDC12769.JPGEn arrivant à la sortie ou presque du ‘’Cap Breton Highlands National Park’’ le tabar… de brouillard se dissipe et nous pouvons, quand même, sur les 130 dernier kilomètres, admSDC12780.JPGirer la basse côte sud, mais, nettement moins belle***, moins pittoresque et accidentée que les falaises restées invisibles de la côte nord. On se console comme on peut. 

 SDC12781.JPG

Déçus de l’île du Cap Breton, bien sur. Comment ne pas l’être ? Louisbourg sous un crachin breton et la Piste Cabot dans le brouillard, et 24,60 dollars pour ne rien voir

 


Notes :

*Réservation de chalets : Si vous décidez de louer un chalet pendant la haute saison des vacances soit juillet août, vous devez y rester un minimum de 3 jours. Ce qui pour ceux qui ne restent pas en place, comme nous, vous amène vers les B. & B. s’il y en a ou vers les hôtels, beaucoup plus chers.

** Comme nous sommes en paix, les Anglais furent aussi acceptés. Des espions ? Mais non, ''Business is business''.

 *** À ce qu'on nous a dit, bien sur.


Prochaine chronique : en route vers l’île du Prince Edward et notre deuxième problème de logement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 23/08/2011 11:30


La météo a toujours le chic pour gâcher les balades ! Mais je suis étonnée de voir tout ce qu'il y a à découvrir et à visiter dans ce coin méconnu (à tort !) de ce côté-ci de l'Atlantique !


Le Papou 23/08/2011 14:17



Sur 24 jours, 4 ou 5 de pas très beau mais le plus énervant, ce fut les jours où on manquait quelque chose. Ça reste un territoire très beau, plus humain que les grandes étendues de l'ouest ou
les grandes forêts.



Kikine 23/08/2011 03:30


Tiens, c'est fou ce brouillard persistant ! Des amis ont été au Cap Breton fin juillet et ils n'ont pas pu apprécier non plus le paysage à cause de la météo ... Aurai-je plus de chance quand
j'irai?


Le Papou 23/08/2011 14:19



Mais oui ! quoique, une amie m'a dit alors que j'étais à St John N.B., vois-tu quelque chose ?


oui, pourquoi ? Parce qu'à St John, c'est la capitale de la brume !!!