Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 14:31

Depuis quelques temps, je passe d'excellents moments de lecture. Cela m’a amené à me demander pourquoi une lecture me plait ? et a contrario, pourquoi ne me plait-elle pas ?

Il est évident qu’une histoire mal écrite, même belle, ne passe pas, pas plus qu’un style magnifique au service d'une histoire  incohérente ou débile.


Que me faut-il donc ?

D'abord, un dépaysement géographique, sociologique ou ethnologique, puis, une vraie aventure, policière ou non, et enfin quelques personnages bien campés, en osmose avec leur monde ou complètement déphasés.

En conclusion, il me faut de l’ambiance, des évènements, des personnages forts, du style, de l’écriture et de la présentation. Serai-je difficile ?

 

McGrath1.JPG‘’Chaleur blanche’’ se passe dans l’arctique, dans l’île d’Ellesmere  et au Groenland. Le froid, la glace, les blizzards, les ours (blancs, les ours), la civilisation Inuit avec leurs problèmes (alcoolisme et drogue), leurs coutumes, leur mentalité, leur  mode de vie, leur rapport aux religions, leurs sentiments sur les ‘’Qallunaats’’** et leur alimentation pas très tentante : graisse de phoque, viande et poisson crus, soupe au sang, viande de morse faisandée*.

Voilà pour le dépaysement et l’ambiance!

*igunaq

**les blancs

 

Pendant quelques années, Evi Kiglatuk et son compagnon Sammy ont vécu dans une brume alcoolique permanente . Elle a, quand même, réussi a élevé les deux fils de ce dernier avant de s’en séparer et de retrouver une certaine dignité.

Courageuse et obstinée, elle considère les deux fils de Sammy comme ses enfants.

Métisse d’Inuit et de blanc, institutrice à temps partiel et guide de chasse, elle est très proche de la culture ancestrale et respecte la dangerosité de son milieu.

‘’Elle ne mit pas longtemps à rejoindre l’aérodrome, en marchant lentement pour ne pas transpirer…’’

Voilà pour le personnage principal !


Dans les personnages secondaires, on trouve, une tante un peu alcoolique, un peu droguée mais un des meilleurs pilotes des glaces, un ex-conjoint faible, un maire de village cauteleux et malhonnête, un policier autochtone partisan d’en faire le moins possible, des groenlandais sympathiques, des Qallunaats condescendants, un vieil inuit solitaire un peu shaman etc..

Voilà pour les personnages secondaires !


Lors d'un voyage de chasse, un de ses clients est assassiné, puis lors d'un autre, le client de son fils, Joe, disparait et celui-ci se suicide ce qui va bouleverser Edi et la ramener vers ses anciens démons.

Mais est-ce bien un suicide ? Et pourquoi ?

La recherche d'un astéroïde, la concurrence de deux sociétés pétrolières et gazières, un laboratoire d’études sur la vie dans l’espace, deux trafics de drogue, une magouille politique inuit et un espion sont les responsables de cette intrigue.

L’obstination d’Evi va l’amener jusqu’au Groenland pour retrouver ceux qui pourraient en être responsables.

Voilà pour les aventures !


Laisser vous entraîner dans ces contrées froides où certains hommes sont encore plus hostiles que les ours, où la méconnaissance du climat est aussi mortelle qu’une balle de fusil et où la volonté et l’amour d’une belle-mère peut entrainer ceux qu’elle aime vers la lumière.

 

Le mot de Yue Yin est ici.

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 


Le bémol du Papou : Certaines questions restent flous. D'où Évi tient-elle l'argent pour ses dépenses, entre autre pour prendre l'avion vers le Groenland ?


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nahe 03/07/2012 11:20

Noté pour moi aussi !

Le Papou 03/07/2012 14:03



À bientôt !



Oncle Paul 29/06/2012 10:12

Bonjour
Tiens le début me fait penser à Jack London et ses histoires qui se déroulent dans le grand Nord
Amitiés

Le Papou 29/06/2012 14:31



Juste pour les lieux, pour les habitants c'est moins idyllique.