Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 15:17

Dans le temps longtemps*, j’ai eu ma période SF. Depuis une bonne vingtaine d’année je n’en lis presque plus. J’en suis encore à Asimov, Jack Vance, Frank Herbert, etc.. En plus, le titre me rappelais de vagues souvenirs de la deuxième partie de ‘’Dune’’ que j’avais moins aimé.

*Créolisme Réunionais

 

J’ai eu aussi ma période post apocalyptique. Normal, je vivais, déjà, du temps où une apocalypse atomique pouvait survenir à tout moment. On n’avait besoin ni de Nostradamus, ni des Mayas, ni d’un bogue pour annoncer la fin du monde. Cette peur-là était toujours latente*.

*Heureusement les médias sociaux n'existaient pas encore.

 

 Vonarburg1Les Chroniques du Pays des Mères nous relatent la vie de Lisbeï, de la famille Bethely. En 496 A.G.*, elle est âgée de quatre ans. C'est une enfante solitaire, un peu rebelle et très curieuse, qui  pose souvent des questions gênantes et veut obtenir des réponses et des explications.

*496 Après Garde soit autour du 25 ou 26ème siècle.

 

Son seul véritable amour fusionnel est sa sœur cadette Tula. Malheureusement, leur séparation dûe à leur différence d'âge, créera une barrière d'incompréhension et de ressentiments.

 

Chaque famille vit sur des petits territoires créés après ‘’Le Déclin’’, un cataclysme écologique* et ses épidémies subséquentes. Autour ou enclavées, des zones considérées comme dangereuses ‘’les Mauterres’’.

*Augmentation des perturbations météorologiques, diminution des terres habitables, concentration des populations et des pollutions. Ça vous dit quelque chose ? 

 

Une des conséquences de cette époque fut la disparition quasi totale des hommes et une maladie souvent mortelle qui frappe beaucoup d'enfants. Lisbeï en sera frappé assez tard, et ne devenant pas pubère, ne pourra devenir Capte des Bethely. Prédisposée à l'anthropologie et l'archéologie, elle deviendra exploratrice.

 

Voilà, je pourrais vous parler de mille choses, des civilisations des Harems et des Ruches qui ont précédé celle des Mères, de la sexualité, de la drogue, de l’utilisation des hommes-étalons, des explorations, de la mort, de l’éducation etc..Certaines sont juste effleurées et d’autres plus sérieusement abordées en fonction de la vie de notre héroïne.

 

Je pourrais aussi vous avouer que ce monde sclérosé n'est pas à l’abri de recommencer les mêmes erreurs du passé, mais ça serait du spoilage.

 

L’auteure a créé, en 635 pages, un monde cohérent avec sa géographie, son Histoire, sa sociologie, et ses principes religieux.

 

Si vous voulez avoir une idée de ce que nous prépare nos dirigeants actuels, vous devez lire cet excellent roman qui mérite largement ces 4 *.

 

Si vous voulez lire le billet enthousiaste de Karine, c'est .

 

Chroniques du pays des Mères d'Élisabeth Vonarburg, ALIRE, 1992, 635 pages, SF postapocalyptique. 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Je n'ai pas compris la problématique de la drogue ni le pourquoi de son utilisation. So what !.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lystig 25/01/2013 13:49

j'ai noté ce livre...

Le Papou 25/01/2013 14:18



Tu devrais aimer.



kikine 14/01/2013 21:13

bon billet. très tentant.

Le Papou 14/01/2013 23:01



Ça vaut la peine de le chercher si on aime la SF



Alex-Mot-à-Mots 12/01/2013 19:27

Peut-être parce que tu n'es pas un consommateur de drogue toi même ?!

Le Papou 13/01/2013 13:25



Peut-être ou peut-être pas, en tout cas pas pour ma libido.