Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 16:31

Un Agatha Christie par mois (Décembre 2012)*

* Félicitations Mr Papou, pour la première fois de votre vie, vous avez réussi à tenir une résolution du jour de l'an pendant toute une année.

 

Christie13St Mary Mead est en émoi, le colonel Prothero, juge de paix et marguillier a été abattu d’un coup de revolver dans le bureau du pasteur tandis que celui-ci se rendait au chevet d’une de ses ouailles.

 

Saint Mary Mead, pour ceux qui ne connaissent pas, est le village de Miss Marple, endroit où la vie cachée de ses concitoyens lui sert à expliquer les motivations ou les actions des personnes qu’elle espionne*.

*Je n'espionne pas, je regarde, je scrute j'observe et je surveille. Signé : Miss Marple

 

Cette première enquête de Miss Marple, écrite en 1930, nous est racontée par le pasteur du village, Leonard Clement, directement concerné puisque le meurtre a été perpétué chez lui.

 

Contrairement à certains des futurs romans de Lady Agatha, il y a peu de suspects dans celui-ci.

Certes le pasteur a laissé entendre, à haute voix, que la disparition rapide du colonel Prothero serait un bien pour le village mais il est difficile d'envisager  qu’un homme d’église puisse en arriver à une telle extrémité, même si la victime envisageait d'enquêter sur de possibles irrégularités dans les comptes de la paroisse.


Reste la famille du Colonel Prothero, homme dur et imbu de sa personne, sa deuxième femme Anne, froide et calculatrice, sa fille, Letice, née d’un premier mariage qui hait sa belle-mère.

 

On peut ajouter une Madame Lestrange qui vient de s’installer dans le village et qui semble avoir connu le Colonel dans une autre vie et le beau peintre Laurence Redding qui exécute sur commande le portrait de Letice.

 

L’arme du crime lui appartenant, le peintre se livre à la police, puis Madame Prothero avoue qu’ils sont amoureux l’un de l’autre et s'accuse elle-aussi. L’infect inspecteur Landormy, après vérifications des allées et venues, avant et pendant le meurtre, arrive à la conclusion qu’aucun des deux ne peut être coupable.

 

Tout le monde, y inclus le lecteur, patauge jusqu’à ce que Miss Marple trouve et explique qui, comment et pourquoi.

 

Une petite merveille car en dépit du peu de suspect possible, il faut attendre les dernières pages pour comprendre le méchanisme machiavélique de cet assassinat.

 

L'affaire Prothéro d'Agatha Christie, Champs-Élysées, 211 pages, 1930, Policier 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime


par Le Papou


Le bémol du Papou : Bémol n'a point, c'est du Lady Agatha.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 20/12/2012 08:59

Bravo pour cette résolution tenue toute l'année. Vous récidivez en 2013 ?

Le Papou 20/12/2012 14:06



Une résolution doit durer une année. Donc je vais en refaire une autre pour 2013 genre : un Agatha Christie par mois pendant toute l'année...Mais ! c'est la même ! oups !


 



Violette 19/12/2012 22:13

et encore un titre de cette Lady que je ne connais pas, encore un!

Le Papou 20/12/2012 01:10



Désolé ! Violette. Mais, tu sais, Agatha Christie a écrit 80 romans + des nouvelles + de spièces de théâtre, j'ai bien peur qu'il y en ai encore d'autres.


Joyeuses fêtes et bonne année 2013



kikine 19/12/2012 21:22

Bravo Le Papou !
Cela serait bien que je fasse comme toi pour lire ces 80 livres qui prennent la poussière dans ma bibliothèque :)

Le Papou 20/12/2012 01:11



Merci pour ton bravo. Comme tu as vu je m'étais déjà félicité tout seul.



yueyin 18/12/2012 23:25

J'adore cette première apparition de Miss Marple, j'adore quand elle se moque d'elle-même (étant donné ce qu'est la nature humaine) :-)

Le Papou 19/12/2012 05:10



C'est un de mes préférés car quoique plus simple par le nombre de suspects, il est d'une complexité machavélique.