Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 13:14

L'argent du monde est le 2ème tome de la série "Les gestionnaires de l'apocalypse"

 

  ...Pelletier2.jpg

« Pour l’inspecteur Théberge, tout débute avec la découverte, dans la voiture d’un gestionnaire, du corps totalement exsangue d’une danseuse de club. Or quelque temps plus tard, le milieu financier de Montréal est secoué par les décès, mort suspecte, suicide, assassinat, de plusieurs gestionnaires et par la « disparition » de 750 millions de dollars….. »

...


 

Le Consortium continue de sévir. Après les coups du sort qui l’ont obligé de se départir assez brutalement de sa filiale mondiale chargée de la collecte et de la contrebande d'organes du corps humains, ses dirigeants décident de s’attaquer au monde de l’argent en prenant le contrôle d’une PME québécoise comme cheval de Troie.

(La chair disparue)

 

L’Institut et ses agents savent que le consortium a toujours l’intention de regrouper les principaux groupes mafieux du monde entier et exercent une surveillance électronique des transferts de fonds à travers le monde.


Il va se heurter au Québec à une machination dont les tueuses sont des jeunes femmes regroupées au sein du « Spider Squad » et portent chacune le nom d’une des araignées parmi les plus mortelles.

Cette machination, dirigée par un escroc qui a déjà, plusieurs années auparavant, poussé son partenaire d’affaires au suicide, et par la chef du Spider Squad, aidés par des groupes de motards criminalisés, doit permettre de prendre le contrôle de la gestion de l’argent dans plusieurs pays.

 

Argent, drogue, sexe et assassinats, la suite de « La chair disparue » continue son sanguinolent voyage dans le monde interlope et montre comment par des moyens immoraux, chantage, meurtre, pressions familiales, on peut même prendre le contrôle de certains pays et de certaines organisations qui sont normalement hors de toute suspicion.

 

Je suis accroché et je veux connaître la suite malgré le foisonnement de personnages, principaux ou secondaires, malgré aussi l'amoncellement de morts subites souvent de façon sanglante et parfois très imaginatives. Car Jean-Jacques Pelletier en a de l'imagination pour faire mourir ses personnages. Le décès d'un dirigeant financier, malade du coeur, par absorbution importante et forcée de viagra pendant qu'une danseuse nue lui prodigue des attouchements érotiques en est un exemple.

 

Au fait: je continue à lister le nombre de personnages et de sociétés impliqués dans cette histoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires