Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 14:44

Challenge perso : Polars du monde

 

C'est au Mali, plus particulièrement au Pays des Dogon, que le challenge m'amène cette fois.

 

Konate1Yadjé un jeune dogon est malheureux, son meilleur ami, Nemego, a une aventure avec sa fiancée. Selon les coutumes et pour éviter le déshonneur, il doit le combattre en haut d'une falaise. Yadjé et Nemego tombent tous les deux, Nadjé est tué, Nemego grièvement blessé. Le lendemain, on retrouve Nemego et un de ses amis Antandou morts, le corps gonflé, un filet de sang noir aux lèvres.

 

Le commissaire Habib est chargé de l’enquête. Avec son adjoint Sosso, ils  quittent Bamako, la capitale du Mali, pour rejoindre le pays des Dogons, un voyage d’une journée en 4x4.


Ce petit livre nous plonge dans une civilisation inconnue, que ce soit du lecteur, ce qui se comprend, mais aussi des deux policiers chargés de l’enquête, ce qui peut paraître surprenant mais ne l'est pas.

C'est la rencontre de deux mondes, civilisation animiste dans un pays à forte majorité islamiste, civilisation ancienne et conservatrice dans un pays qui souhaite la modernité.


D’autres cadavres vont jalonner l’enquête, tous Dogons, tous empoisonnés de la même manière et les policiers échapperont de peu à des attentats. Que se passe-t-il au pays des Dogons ?

Il faudra toute la sagacité et toute l’expérience du commissaire pour trouver les raisons de ces meurtres.


Une histoire Agathachristienne à la sauce malienne. Si! si! cela peut se dire. Un petit bijou où le lecteur s'amuse beaucoup, moins cependant que les deux héros qui rigolent souvent pour des raisons, parfois, difficiles à comprendre.

 

Les avis positifs de Sylvie et de Yue Yin

 

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 

 

PS: Après ce roman, j'ai bien envie de lire un autre roman de Moussa Konaté.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pyrausta 11/01/2012 16:02

si tu lis le livre de l'oeil postiche..tu verras aussi des explications fort intéressantes sur la notion d'objet profane ou sacré,neuf ou abimé.

Le Papou 11/01/2012 16:39



Le noter fut facile, le lire va prendre plus de temps.



Pyrausta 11/01/2012 10:40

A noter car ce genre de policier doit etre rare (je parle des Dogons)

Le Papou 11/01/2012 13:43



Je le pense itou (tu te rappelles)


Mon commandant, les Dogons sont un monde à part. Ils ont une explication à tout. Ils ont donc des certitudes. Pour eux, le doute n’existe pas. Je pense que c’est cela qui les rend si différents
de nous qui avons connu plusieurs civilisations, plusieurs religions. Leur monde à eux est immuable.


L’empreinte du renard de Moussa Konaté



yueyin 08/06/2011 15:16


Je suis bien contente qu'il t'ait plu monsieur Papou :-))))


Le Papou 08/06/2011 15:47



Tu en doutais ?? Que dit-il le Papou, une pointe d'ethnologie de base, un soupçon d'aventures, un zeste de qualité dans l'écriture...suffit à son bonheur de lecteur