Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 16:11

Une lecture C.R.P.M.

Challenge Romans Policiers du Monde

 

‘’À trente ans, Sugawara Akitada occupe toujours un poste assommant aux IJParker3.jpgarchives du ministère de la Justice’’

Contacté par l'ancien professeur d’université qui l’avait recueilli à l’adolescence, il accepte de devenir maître-assistant en droits afin de tenter  d’éclaircir une histoire de chantage.

 

L'intérêt principal de ce roman, qui se passe dans le Japon du 11ème siècle, réside surtout dans la présentation très minutieuse de cette société, de ces coutumes, de la vie et des métiers du petit peuple ainsi que la vie universitaire avec ses rancœurs et ses rancunes.

Il faut bien admettre qu'à cette époque les motivations des gens étaient les mêmes que les nôtres, la jalousie, l’envie, la réussite, la richesse et le pouvoir. Rien ne change, quelque soit l'endroit et l'époque, depuis que l'homme est devenu ''sapiens''.

 

  Le héros se retrouve au milieu de plusieurs affaires différentes. Outre le chantage aux examens universitaires, vont s'ajouter, les meurtres d’une joueuse de luth enceinte, d’un mendiant, d’un professeur ainsi que celui de son mentor lors d’un incendie criminel.


Il devra aussi trouver comment venir en aide à l’un de ses élèves, dernier descendant d’une grande famille noble et dont l’héritage, après la disparition suspecte de son grand-père, est convoité par le mari de sa sœur appelé aussi communément son beau-frère.


Il lui restera enfin à comprendre pourquoi la fille du professeur, dont il est tombé amoureux, a refusé sa demande en mariage.


À l'intérieur de ce Japon ancien, les relations entre personnes dépendent de la position sociale de la famille, de l'âge et de la réussite personnelle. Est-ce toujours le cas dans ce pays ?

Nous sommes dans un monde qui se trouve à des années-lumière du notre monde occidental actuel où, malheureusement, seule la réussite personnelle donne de l'importance.

  

 Je ne regrette absolument pas de m'être replongé dans ce roman, retrouvé  dans ma bibliothèque campagnarde, et déjà lu il y a bien longtemps. 

Il est vrai que, dans un roman japonais d'époque, je me sens profondément en symbiose avec cette civilisation.

Vous ai-je déjà dit que j'étais un ethnologue raté et que tout ce qui concerne d'autres civilisations m'intéresse ? Oui ! Ce doit être l'âge qui me joue des tours.

 

 

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 

Partager cet article
Repost0

commentaires

yueyin 11/05/2011 22:28


je ne me rappelle pas de celui-là, zut alors...


Le Papou 12/05/2011 05:15



Honnêtement je l'avais un peu oublié..mais chut!!!