Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 00:12

Lire est un plaisir qui parfois nous fait du mal. Alors, quand vous sentez que vous avez besoin d’un médicament type Prozac pour vous remonter, vous avez le choix de vous empoisonner avec un produit chimique ou de vous plonger dans une enquête du commissaire Montalbano.

En tout cas, moi, cela me fait un bien fou.

 

Camilleri2Je trouve, pour une fois, que le début du 4ème de couverture est bien mieux que tout ce que je pourrais écrire.

‘’Au Bercail, lieu agreste, fréquenté par les prostituées, les travestis et les dealers, on retrouve le corps  de l’ingénieur Luparello, parrain politique de la région.’’

 

Certes le corps est dénudé et l’ingénieur a commis des activités ‘’coupables’’ dans sa voiture mais la mort est naturelle selon le médecin légiste.


Alors pourquoi le commissaire s’entête-t-il à continuer une enquête inutile ?


Cette belle histoire de magouille politique et de trahison avec une touche de machisme sexuel et de relations inconvenantes (J’aime ce terme plus sérieux quand même que baisodrome familial) ne pouvait se passer qu’en Italie ou le premier ministre est un saint homme. Voyons!  Cela ne pouvait pas se passer dans un autre pays et encore moins en France.


Le dépôt légal de ce roman datant de 2000, il est donc inventé de toutes pièces et ne peut avoir aucunes relations avec des affaires postérieures (oh! J’ai honte) et présentes à nos mémoires.

 

Quand j’ai écrit que peu d’auteurs me faisaient sourire en les lisant, je dois présenter toutes mes excuses à Monsieur Andréa Camilleri et à son récurrent héros, il dottore Salvù Montalbano, commissario de Vigàta, Sicilia,  que j’avais oublié momentanément, heureusement.

 

Un excellent moment !

 

 

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

niki 16/07/2011 18:10


montalbano est l'un de mes inspecteurs préférés ;)


Le Papou 21/07/2011 23:48



Je te comprends, j'en ai 4 ou 5 comme ça que j'aime beaucoup et je ne parle pas italien encore moins sicilien mais j'aime



Sharon 24/06/2011 20:04


Bonsoir
J'avoue ne jamais avoir pensé à Montalbano comme antidépresseur, mais maintenant que tu le dis, je note qu'il me fait aussi ce genre d'effet. Je l'aurai bien recommandé à une amie très déprimée,
mais elle ne lit qu'en anglais.


Le Papou 24/06/2011 20:43



Pas facile de trouver un auteur anglais du même style. L'humour anglais est bien différent de l'humour méditerrannéen 


Si tu ne connais pas l'auteur de polar grec Markaris, je te le connseille !



Syl. 23/06/2011 19:52


Voici-voilà :
http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-la-voix-du-violon-d-andrea-camilleri-77404620.html
Bonne soirée...


Le Papou 24/06/2011 03:24



Merci



Syl. 23/06/2011 18:58


J'ai toujours un livre de cet auteur dans ma PAL, que j'avais acheté suite à vos conseils. Faudrait que... Cette semaine (hier, il me semble) une copine de blog (Sharon) en a chroniqué un. Elles
les a tous lus et est très enthousiaste.


Le Papou 23/06/2011 19:39



Et oui, faudrait que...Notre problème à tous c'est qu'on ne peut en lire qu'un à la fois.


Je ne connais pas le blog de Sharon, peux tu me donner des infos


Merci



Lystig 23/06/2011 06:18


je lis des bd avant de dormir... et ça m'endort !


Le Papou 23/06/2011 13:34



C'est bien meilleur qu'un somnifère et moins dommageable !