Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:51

Cela fait longtemps que je ne m’étais pas plongé dans le XVIIIème siècle, dans les intrigues des courtisans et les divers méfaits, objets des enquêtes du Maître Commissaire du Roy aux Affaires Extraordinaires, Nicolas Le Floch, marquis de Ranreuil.

‘’Le noyé du Grand Canal’’ est le huitième tome des aventures de ce policier, protégé du ministre Antoine de Sartine, ancien Lieutenant  Générale de Police devenu, sous Louis XVI, ministre de la Marine, mais toujours impliqué dans l’espionnage et le contrôle des ennemis du royaume.

Louis XVI, marié depuis 1770 à Marie-Antoinette d’Autriche est devenu roi après la mort de son grand-père en 1774.


Parot1-copie-1Un passe-partout enrichi de diamants, bijou offert par le roi à son épouse, a disparu et des libelles diffamatoires sur la reine circulent à la cour et dans Paris.

Nicolas est chargé de ces deux affaires, travail jusque-là confié au commissaire Renard, dont la femme est lingère chez la reine.

Aidé de son adjoint l’inspecteur Bourdeau, Nicolas va se retrouver au milieu d’intrigues diverses, d’escrocs, de malfaiteurs, d’espions, de castrats et de membres de la noblesse, tous œuvrant uniquement pour leurs propres intérêts, qu'ils soient politiques ou financiers.


Les pressions exercées par Nicolas vont provoquer 3 meurtres et une tentative d’assassinat sur sa personne. A chaque fois un message est retrouvé, piqué avec un couteau de facture italienne.

Il faudra toute la perspicacité de notre marquis pour résoudre mystères et meurtres non sans nous réserver une dernière pirouette amusante mais, je l'admets, un peu prévisible.

 

J’aime bien les histoires contées par J.F. Parot.On se retrouve littéralement plongé dans leur époque. On vit au milieu de la population qui peine à survivre, on côtoie les manigances et les intrigues aux plus hautes sphères de l’État.

Outre les recettes de cuisine qui émaillent le récit, on entre dans les commerces, dîne dans les gargotes, visite la première pompe élévatrice d’eau située près du Pont Neuf, surnommée la Samaritaine*. Au chateau de Versailles, on se promène dans les jardins, visite les appartements des nobles, mais aussi ceux des centaines d’employés de la Cour qui exercent une multitude de petits métiers, contrôleur de cuisson des viandes (hâleur), garçon serdeau (qui sert l’eau), lingères, filles de cuisine, intendants merdiers (dont le nom n’a pas besoin d’explications complémentaires) etc..

On participe aussi à la vie des bourgeois en soupant chez Mr de Noblecourt, ami de Nicholas, on fréquente les bouges et les maisons closes, on pratique les premiers balbutiements sérieux de la médecine avec son autre ami

Mr Snecmagus.

C’est le talent de l’auteur. Il nous distille les expressions et les vocables de l’époque, nous présente des inventions parfois intéressantes, souvent farfelues mais dont l’existence est indéniable, nous montre l’évolution de la mode, tant masculine que féminine.


On ne lit plus, on vit aux siècles des Lumières.

Les enquêtes ne sont qu’un prétexte pour présenter cette époque pour laquelle l’auteur semble avoir un réel attachement.

 

On y apprend énormément et ne serait-ce que pour cela, ces romans méritent l'attention.

 

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 


* le nom de ‘’La Samaritaine’’ fut donné à la pompe à eau car elle était décorée d'une représentation de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine.

Ce nom sera donné,100 ans plus tard, au grand magasin bâti au même endroit.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

niki 13/06/2011 15:39


les enquêtes de nicolas le floch ont beaucoup d'adeptes dans la blogosphère - je finirai bien par en lire un


Le Papou 13/06/2011 19:10



Succès mérité, je crois.



Marie 09/06/2011 22:15


Ca fait longtemps que je n'ai pas lu d'aventures de Nicolas Le Floch...


Le Papou 09/06/2011 22:31



Il ne faut pas hésiter, ça repose.


À bientôt



La plume et la page 09/06/2011 18:36


Une série qui me tenterait bien mais il faut d'abord que j'arrive à faire maigrir considérablement ma PAL avant de me lancer là-dedans.


Le Papou 09/06/2011 19:12



Une bonne diète en perspective si je comprends bien !


Bon appétit.



Kikine 09/06/2011 02:56


J'adore cette période de l'Histoire française donc c'est avec beaucoup d'intérêt que je note ! Merci le Papou


Le Papou 09/06/2011 04:55



No problema! Si tu n'en as pas encore lu, commence par le premier ''L'énigme des Blancs- Manteaux''


À bientôt