Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 16:45

Un jour, par un bel après-midi chaud et ensoleillé), le petit pâtre qui gardait les vaches de la ferme de ses parents s’endormit sous un noyer. 

Il était debout depuis l'aube, fatigué et repu.

Nul ne sait à quoi il rêvât, mais ce furent les rayons du soleil qui se glissaient sous les branches basses de l’arbre qui le réveillèrent.

Encore endormi, ils s’étira, se frotta les yeux puis fit un tour sur lui-même pour voir où étaient ses vaches. Il se frotta de nouveau les yeux, incrédule, il ne les voyait nulle part.

Il fit rapidement le tour du pré qui n’était pas bien grand et comprit en voyant la barrière mal fermée qu’elles s’étaient enfuies.

Il monta en haut du noyer pour essayer de les apercevoir, ce qui ne fut pas facile car il tremblait en pensant à la colère de son père s’il revenait sans leurs animaux. Il pensa même à s’enfuir, comme le bétail, et ne plus jamais revenir.

Finalement, avec l’aide d'un fermiers des alentours il en trouva quelques-unes. Puis, en chemin vers la ferme il rencontra son père qui fulminait car d’autres étaient rentrées toutes seules à l’étable.

Le compte fait, il en manquait deux, ce qui ne calma pas son père.

Une fut ramenée par un voisin qui l’avait trouvée au milieu de son troupeau.

Quant à la dernière, celle qui posait le plus de problème au berger, celle qui un jour lui avait donné un coup de corne dans la cuisse, elle fut retrouvée, 7 jours plus tard, à plus de vingt kilomètres.blonde

Doit-on ajouter que le petit pâtre ne s’endormit plus jamais en gardant son troupeau.

 

"blonde d'Aquitaine"

 

limousines

 

 

 

 "Limousines"

 

  Quand mon papa me racontait cette histoire, il souriait, et ajoutait " quand on fait quelque chose, on doit le faire bien, même garder les vaches"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yueyin 24/01/2010 17:25


hummm finalement c'est moins tranquilles qu'on ne le dit ces bestioles :-)


Papou 24/01/2010 17:46


Oui, chère Yue Yin, elles gagnent à être connues, surtout quand elles gambadent comme des petits cabris et sautent comme faisait Michka mais certaines sont......vaches