Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 12:34

J’ai un peu hésité. J’avais tort.


Ellory1.jpgÀ Washington, 4 corps sont découverts, tous tués de la même manière, une étiquette vierge attachée au gros orteil par un ruban de couleur différente.

L’inspecteur Robert Miller, qui sort à peine d’une enquête des « bœufs- carottes »* est chargé de trouver ce qui pourrait être un « serial killer ‘’.

* La police des polices chargée d'enquêter sur les actions des policiers. Pour connaitre l'éthmologie : http://www.expressio.fr/expressions/les-boeuf-carottes.php


Tout ça nous paraît presque trop simple car si le policier patauge, nous  savons, nous, que derrière ces meurtres se cache une histoire beaucoup plus complexe puisque nous avons assisté au meurtre de la 4ème victime qui non seulement savait qu’elle allait mourir mais semblait l'espérer.


Toutes les recherches entreprisent par l'enquêteur sur l’identité des victimes n’aboutissent qu’à des impasses, aucune trace ne remontant à plus de quelques années.


Intercalées avec l’enquête nous suivons les réflexions d’un dénommé John Robey.

Qui est-il ?  Un tueur ? Le « serial killer » ?


Petit à petit nous allons connaitre l'histoire de John Robey qui est, pour moi, le principal personnage de cette histoire. Comment et pourquoi un simple professeur reconnu dans les milieux universitaires est devenu ce qu’il est devenu et que je ne vous dirais pas*, bien sur !

*J'ai été longtemps qualifié de ''spoiler'' alors j'essaie de faire attention.

 

R.J.Ellory nous amène tout doucement à envisager qui sont les responsables et quelles sont les raisons qui se cachent derrière ces évènements jusqu'au moment où notre certitude explose dans un dernier coup de théâtre.

 

Lavage de cerveau,sexe, trafic de drogues, assassinats politiques et amours trafiqués, sous-tendent ce roman surprenant, certainement basé sur des recherches historiques, où nous apprenons que la démocratie n’est pas exempte de solutions criminelles pour arriver à ses fins.

 

 Cela doit-il nous les faire condamner ? Bien sur, dans leurs perversités, sans oublier que ses perversités sont causées par des hommes pervers non par la démocratie elle-même.

 

Ce roman pourrait conforter un anti-américanisme primaire ? Pourtant ils ne sont pas les seuls à se dévoyer , rappelez-vous l’affaire du ''Rainbow Warrior'' en Nouvelle-Zélande.

 

Un tourne-pages, un vrai !

 

Beaucoup de blogs en ont parlé dont * Karine Yspaddaden

Chaplum    Alexmot-à-mot  Meyre  Aproposedelivres  Kathel

Désolé pour ceux ou celles que j'ai oublié ou dont je n'ai pas retrouvé leurs billets dans leur classement.

 

Les anonymes de R.J. Ellory chez Sonatine, 2010, 688 pages

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou 

 

Le bémol du Papou :  Trop, c'est parfois comme pas assez !

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Monde de Sylvie 15/10/2012 19:56

Je viens de le recevoir dans ma boîte aux lettres aujourd'hui !!! Trop hâte de le lire ...

Le Papou 15/10/2012 21:14



J'attends tes commentaires ainsi que ceux pour Zulu.


À bientôt


 



Alex-Mot-à-Mots 13/10/2012 09:06

Un roman que j'avais beaucoup aimé, malgré quelques longueurs.

Le Papou 13/10/2012 11:39



Je n'ai pas eu le temps de trouver les longueurs tellement j'étais plongé dedans.



Ys 10/10/2012 17:15

J'ai tout aimé de Ellory, il me reste encore à lire le dernier (car je me fiche que l'auteur ait fait son mauvais garçon...).

Le Papou 10/10/2012 19:09



Je ne sais pas de quoi tu parles ? Mais si on aime la lecture on se fout comment vit l'auteur.


Bisous



Lounima 10/10/2012 06:03

Personnellement, j'ai plongé dans ce livre avec délice (comme tous ceux d'Ellory que j'ai lus d'ailleurs). C'est un auteur à lire.

Le Papou 10/10/2012 10:50



J'ai préféré celui-là à ''Vendetta'',


À bientôt



Oncle Paul 09/10/2012 18:22

Bonjour Papou
Moi aussi j'ai zappé ce livre à sa sortie mais il va falloir que je le ressorte d'autant qu'il a été réédité en poche. Pourtant je n'aime plus trop les gros bouquins qui me prennent trop de temps
alors que j'ai plein de petits copains qui attendent mon bon vouloir !
Amitiés

Le Papou 09/10/2012 18:27



Bonjour, ça se lit à la vitesse d'un petit.