Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 13:34

Après le tome 1 des aventures d’Harry Dresden, moyennement apprécié, je m’étais promis de lire le deuxième. Ce monde encore mal défini présentait de grandes possibilités de créations et d’évolutions.

Déception : c’est raté pour moi.

S’il y a amélioration dans la création, l’évolution est inexistante.

 

Ma sensibilité a du mal à accepter de se vautrer dans l’hémoglobine et les morceaux d’humains en charpie.


Butcher2.jpg

Plusieurs massacres ont eu lieu pendant les nuits de pleine lune et Harry Dres den pense qu’une meute de loups-garous a perdu tout contrôle.

Jusque là, à part la volonté de l’auteur de s’étendre sur les résultats des carnages, les tripes étalées et les os broyés, le monde s’annonçait intéressant : Une rencontre entre la magie et la lycanthropie.


La suite le fut beaucoup moins et je me suis perdu dans ce monde où des humains peuvent se changer en loups-garous grâce à des ceintures enchantées (le terme est vraiment impropre) pour combattre de vrais lycanthropes et où Dresden réussira à se transformer lui-aussi.

 

Finalement, la série des Dresden n’est pas écrite pour créer un monde mais pour se complaire dans des massacres les plus sanguinolents possibles.

Un peu de sexe, pas beaucoup, un peu d’amitié troublante et troublée, le reste n’est que boucheries avec comme idée récurrente que  Dresden, n’ayant plus aucune chance d’échapper à la mort, amoché, blessé, meurtri, désemparé, ayant perdu ses pouvoirs, réussit finalement toujours à survivre,.

 

Selon ma phrase habituelle, trop c’est comme pas assez, et deux Dresden c’est déjà beaucoup trop pour le gentil Papou, alors assez !

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime  

par Le Papou

 

Le bémol du Papou : La partition est trop bémolisée pour en retenir qu'un seul.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 24/01/2012 10:26

Je ne me rappelle pas de toute cette violence mais bon, je suis loin d'être une référence dans le genre ;) mdr ! J'attends la suite à la biblio avec le tome 5 ou 6 ... je ne sais plus !

Le Papou 24/01/2012 14:07



Il en faut pour tous les goûts...d'ailleurs cela m'a amené à une reflexion dont je parlerai peut-être un jour.



Lystig 27/12/2011 21:23

sans moi !

Le Papou 27/12/2011 22:07



Je te comprends ! :=)



Le Baudet 27/12/2011 12:57

Oui! y'en a des comme ça.
On est pas obligé de tout aimer.

Le Papou 27/12/2011 15:59



Au moins j'aurai essayer...2 fois.



Pyrausta 26/12/2011 18:33

dans tout cette chronique plus que desenchantée je constate que tu regrettes le manque de...sexe?? Ai je besoin de lunettes ou de neurones? (ou des 2..)Ai je bien compris? Koi koi koi!! le Papou se
devergonde???

Le Papou 26/12/2011 20:18



Mais non, mais non ! Le Papou est over-sérieux dû à son grand âge et je profite de ce mot pour te souhaiter, beau papillon, une bonne et heureuse année, remplie de lectures, de musique, de petits
bonheurs et de grandes surprises agréables.