Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 13:48

MBarriere2.jpg

 

« Château de Versailles, mais 1683. La mode est aux jardins. Louis XIV raffole des légumes primeurs : asperges, petits pois, melons…

Au Potager du Roy, puis chez un maraîcher du quartier de Pincourt à Paris, des champs de melons sont vandalisés, des jardiniers assassinés. »

 

Deuxième titre de la série que je lis coup sur coup et ma première impression (ici) n’a pas changé :
plus roman de cape et d’épée que roman policier et, cette fois-ci, moins culinaire et pas un dicton.

 

Ça se lit facilement et on sent que la romancière a de profondes connaissances sur la petite histoire de France.

Ceci étant dit, l’intrigue est faible et son  origine comme son dénouement pas très crédible.

 

Le héros, imbécile heureux, heureux de son métier de jardinier et heureux en ménage va tout gâcher pour une intrigante hollandaise qui veut connaître le secret du melon perpétuel.

Cela va l’entraîner en Hollande et en Angleterre sans compter un enrôlement de force sur un navire de la Compagnie des Indes dont il s’échappera lors d’une bataille navale, ce qui, reconnaissons-le, dans une époque ou peu de gens se déplaçaient, est un sacré tour de force.

 

Un petit bémol dans cette aventure; le véritable assassin, qui a massacré une famille entière incluant les enfants, égorgé un jardinier, assassiné tant en France, qu’en Hollande et en Angleterre et que l’on rencontre un bref instant à Amsterdam n’apparaît plus ensuite et reste donc impuni.

 

Enfin pour Mme Barrière, les cuisiniers de ses romans sont tous très chiants avec des caractères de chien et des ego surdimensionnés. (Une petite psychanalyse avec ça ?)

 

Si vous pensiez que je n’ai pas aimé, détrompez-vous. Certes ce n’est pas un roman qui passera à l’histoire mais les nombreuses aventures se succèdent rapidement et on ne s’ennuie pas.

Un roman pour des lectures de vacances pour ceux qui veulent, pendant cette période, se reposer l’esprit autant que le corps.

 

Les billets de Latite et Soukee qui m’ont fait connaître cette série.

 

 

* ouais ** bon *** très bon **** j'aime

par Le Papou

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Papou 15/07/2010 04:27


Je vais essayer mais sans garantie j'ai comme un problème de relation avec les ordi


Celsmoon 14/07/2010 21:03


Dites, n'est-ce pas possible d'agrandir la police de vos billets :) Je peine à lire :) Et j'aimerais pourtant vous suivre !


Le Papou 13/07/2010 02:02


Oui ! mais l'imagination devrait être une qualité essentielle pour ceux qui écrivent et puis on est sous Louis XIV, les gens étaient beaucoup plus crédules


La plume et la page 13/07/2010 00:05


Le secret du melon perpétuel... L'auteure a de l'imagination! Est-ce crédible, au moins?