Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 22:08

Je lis en ce moment un petit ouvrage d’anthropologie comique même si les deux termes sont antinomiques.

Et oh surprise! je me rends compte que celui qui a participé à l’élaboration de certains de mes héritiers de deuxième génération est, sans contestation possible, par son humour et parfois son humeur, par ses difficultés à assimiler et à comprendre les dires et les questions d’un être anormal possédant à peu près la moyenne des Q.I. de la population, il est donc, sans conteste, un Dowayo, peuplade du nord du Cameroun.

Non, je n’insinue rien, je prouve.

La scène se passe lors d’une cérémonie dont la complexité ne m’a pas encore permis d’en comprendre même une très faible partie (Q.I. moyen), mais, là n’est pas mon propos.

L’anthropologue, donc, interroge un Dowayo :

-          Qui a organisé la cérémonie ?

-          L’homme avec des piquants de porc-épic dans les cheveux.

-          Je ne vois personne avec des piquants de porc-épic dans les cheveux.

-          Non. Il ne les porte pas.

Quelqu’un reconnait-il le Dowayo dont je parle ?


J’ajouterais que dans les croyances Dowayennes (si je puis dire), un blanc est un noir à qui on a ajouté par-dessus une deuxième peau ce qui l’empêche d’être agile.


Allez, ôtes donc ta peau, tu es reconnu mon adorable Dowayo toulousain.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mr Kiki 01/11/2010 17:24


Hi hi hi !
Dans cette histoire, le Dowayo a bien compris la question. C'est l'anthropologue qui n'a pas compris la réponse...
Je sais ce que c'est, ça m'arrive tout le temps.
A bientôt Monsieur Papou.


Le Papou 01/11/2010 20:53



C'est bien ce que j'ai écrit, il faut un Dowayo pour comprendre un Dowayo.



yueyin 01/11/2010 17:00


mouahahha je transmets immédiatement !!


Le Papou 01/11/2010 20:53



Ah bon! tu trouves aussi.