Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 15:08

Dans cette deuxième moitié du 19ème siècle, Charles Esparnac, ancien capitaBaudoin1ine des forces expéditionnaires françaises en Chine arrive à Shanghai après  plusieurs années passées à trafiquer sur les fleuves de ce pays.

 Il se lance dans les affaires de transport, aidé par un ‘’comprador’’ chinois, Joseph Liu.

 

Olympe de Crozes et sa sœur Elise vivent chichement dans leur château moyenâgeux des Cevennes, partiellement en ruines, lorsque la mère d’Esparnac vient demander pour son fils, la main d’Olympe, l’ainée.

 

Comme cette dernière est attirée par des vœux monastiques, sa sœur, plus aventurière, la convainc d’intervertir leur rôle et c’est Élise sous le nom d’Olympe qui arrive à Shanghai et épouse Esparnac.

 

Voilà la mise en place de ce roman d’aventures sinisées qui comprend tout ce qu’on s’attend à y trouver : l’Amour (la majuscule est intentionnelle), la haine, l’empathie, la vie, la mort, la fortune, la ruine, un typhon hors du commun et un tycoon sans scrupule.

 

Pas de quoi se péter les neurones mais un roman facile, un peu Harlequin, un peu Jules Verne, avec une pointe de mélo et une fin abracadabrantesque* qui s’accepte quand même.

 

Il ne m’en restera pas un grand souvenir mais je vais vous surprendre, j’ai bien envie de lire du même auteur ‘’Le mandarin blanc’’ et ‘’L’homme de jade’’ pour les jours ou les soirées où rien ne me tente sinon quelques chinoiseries.

 

*J’ai pu enfin utiliser cette adjectif, appris il y a peu et pas facile à placer.

 

 

Le bémol du Papou : Pourquoi le méchant est-il, souvent, un juif d'Asie et l'héroïne, toujours, un sosie d'Aphrodite.

 

 

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime  

par Le Papou 

 

 

PS: Enfin un billet court ... ou presque.

Partager cet article
Repost0

commentaires

yueyin 04/12/2011 22:36

Joli, le abracadabrantesque, très joli !!!

Le Papou 04/12/2011 23:22



Je crois que je m'améliore...enfin.., peut-être...mais..j'suis pas sur.


En té cas mon vocabulaire s'épaissit et j'espère trouver un moment pour utiliser ''méphistopĥélique'' ...c'est pas facile. Pour ça, je mets les cornes de diablotin de la tit'blonde ou du beau
Lou, ça me met dans l'ambiance.