Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 14:17

 Bon, d’accord ! Je lis n’importe quoi, n’importe où, mais...pas n’importe comment, il suffit qu’on me lance un qualificatif particulier. Pour celui-là, c’était ‘’drôle’’. Drôle dans le sens comique pas dans le sens bizarre. D’ailleurs, je peux aussi lire du bizarre, il suffit de me prévenir.


Cabot1.jpgComme je souris rarement en lisant et que je ris encore moins, le qualificatif était tentant. Et puis la couverture rose barbe-à-papa et la petite robe rouge à bretelles qui scintille sur un cintre noir*, annonçait, si je puis dire, la couleur : de la chicklit

*Voir ci-contre.

 

Je n’en lis pas beaucoup, mais ça m’arrive, et ce jour-là ce fut une irrésistible envie de chicklit*.

* Je pastiche à toute heure, quelque soit l'anisette.

.

N’exagérez pas quand même, ce qui m’attirait n’était ni le rose, ni la robe, ni le sucre (interdit le sucre et l’héroïne n’arrête pas d'en manger*), c’était une (irrésistible envie) de ce mélange, chicklit et polar. C’est dans ce deuxième genre que je trouve souvent mon bonheur**.

*Phrase ambigüe. Soyons clair : je m’interdit aussi l’héroïne.

**mais pas toujours.

 

Un petit résumé s’impose avant de vous donner mon avis.

Heather Wells, est une jeune-ancienne* pop star pour préado qui a tout perdu, ses économies, volé par sa mère et son agent, sa compagnie de disques qui l'a abandonnée et son fiancé qu’elle a trouvé dans une position où une partie de son corps servait de lollypop à sa pire ennemie.

*Je traduits pour les français : une ‘’has been’’.


Elle a trouvé un emploi dans une université New Yorkaise comme assistante directrice d’une résidence d’étudiants et espère pouvoir suivre des cours pour devenir médecin-bijoutière-détective privé-ingénieure en électronique dépendant ce que son hôte, frère de son ex-petit ami et propriétaire de l’appartement où elle vit sans payer de loyer mais en faisant sa comptabilité, (ouf) décidera de faire avec elle. 

À la suite du décès, à quelques jours d'intervalle, de deux étudiantes qui ont pris l’ascenseur du 20è étage, sans vérifier sa présence et, en oubliant leur parachute, elle se pose des questions. Une victime pouvait être un accident, deux ressemblent plus à une tuerie.


J’ai bien aimé Heather, jeune femme un peu perdue, à mi-chemin entre l’adolescence attardée et la maturité fofolle qui essaie de se sortir de son enfance ratée, de son inculture, de sa tendance à grossir, de ses amours impossibles et dont l’entêtement reste la principale qualité et son plus gros défaut.

Elle est amoureuse de son propriétaire et détective privé, mais ne veut pas lui dire, ne veut plus de son ex mais le laisse voir le loup, et voudrait faire du 42 mais trouve des sucrées de bonnes raisons pour continuer à s’habiller en 46.

 

Certaines mauvaises langues pourraient médire en prétextant du sous Evanovitch. C'est peut-être vrai. (Sauf que) je me suis bien amusé et comme m’a dit, un jour, Oncle Paul c’est une des raisons de nos lectures et, j'ajouterai, un de ses bienfaits.

 

J’en lirai un autre de la même veine distrayante, dixit Sharon.

 

PS: J'oubliais de vous mentionner les paroles des tubes d'Heather en exergue de chaque chapitre. Des petits bijoux de nullité qui ressemblent étrangement à ceux qui font craquer les fans de certaines vedettes. Notez que je ne nomme personne.

 

(Une irrésistible) envie de sucré de Meg Cabot, Albin Michel, 427 pages, Policier comique
*ouais ** bon *** très bon **** j'aime


Le bémol du Papou : Après tout ce qu'elle a enduré, la gentillesse d'Heather parait un peu irréaliste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kikine 18/02/2013 14:16

http://larucheauxlivres.canalblog.com/archives/2010/11/22/19669150.html : Comment je suis devenue célèbre (malgré moi) de Robin Benway

Le Papou 18/02/2013 15:04



Merci Kikine



kikine 18/02/2013 01:11

Ahh mais ce n'est pas du tout ce livre que j'ai offert : il n'y a pas de guitare :))

Rares sont les fois où j'ai envie de lire des livres légers mais bon, je me suis promise d'essayer un jour Meg Cabot .. un jour ... un jour ...

Le Papou 18/02/2013 05:12



Bon maintenant j'aimerai connaitre le titre du livre à la guitare ?



Pyrausta 07/02/2013 16:35

Ce n'est pas plutôt pour ados cet auteur? Si tu as eu du plaisir, alors tant mieux! :)

Le Papou 07/02/2013 17:05



Je ne le classerai pas dans les romans pour ado mais pour des jeunes lecteurs déshinibés*,  aimant l'aventure et la rigolade.


*Comme moi



yueyin 31/01/2013 15:09

le plaisir c'est tout ce qui compte... il y a une suite au moins, je les avais acheté à fille ainée

Le Papou 31/01/2013 16:16



Fille ainée pourrait prêter à vieux Papou la suite soit Une (irrésistiblle) envie d'aimer



Alex-Mot-à-Mots 29/01/2013 11:49

Pas trop envie de sucré dans mes lectures, je préfère un vrai carreau de chocolat (ou deux...)

Le Papou 29/01/2013 14:10



Du noir, alors ? avec au moins 75 % de cacao.


Amicalement