Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 00:17

Il n'y a pas qu'au Far West qu'on trouve des villages abandonnés.

 

Après un copieux déjeuner de crêpes*, nous nous dirigeons vers Roberval pour visiter le village fantôme de Val Jalbert que nous avions déjà vu trente ans plus tôt.

* Des vraies, pas des pancakes.

 

 

Au commencement existait la chute Ouiatchuan. Un homme d'affaire, Damase Jalbert, ayant constaté sa puissance, décide de l'utiliser pour produire de la pulpe de bois destinée à l'industrie du papier.

 

Très rapidement le village s'agrandit autour de l'usine. Tout appartient à la ''Compagnie de pulpe Ouiatchuan''. De belles maisons, au loyer modeste, sont construites pour les ouvriers avec, ce qui est rarissime à l'époque,  l'eau courante et même l'électricité.

 

Malheureusement, en 1927 la concurrence va obliger la fermeture du ''moulin à pulpe'' et le village qui comportait alors tous les services modernes est abandonné par ses habitants.

 

Ce n'est que cinquante ans plus tard qu'il renait comme lieu touristique. Lors de notre premier séjour, nous n'avions vu que des habitations en mauvais états. Cette fois-ci, le site a été réaménagé en partie et offre aux visiteurs des maisons reconstruites à l'ancienne, l'école*, le bureau de poste, le magasin général, un téléphérique pour monter à la chute Maline et une visite guidée de l'usine et de la centrale. Quelques maisons en partie ou en totalité écroulées nous montrent l'état dans lequel se trouvait le site avant sa rénovation.

*Dirigée par l'Église

 

 

 

Seule, la cheminée a résisté.

 

 

Un bel endroit à visiter qui nous fait réfléchir à la fragilité de notre société.

 

Nous terminons cette journée par une petite visite au site d'Uashassihtsh du village montagnais de Masteuiash, où guidés par un professeur d'Innu-aimi*, nous rencontrons plusieurs artisans dont le tanneur de peau, d'origine Cree*, le menuisier et le fabriquant de canot ainsi que le magasin général tenu par un Atikamek**.

*La langue des Innus ou Montagnais

*Autres tribus de la région.

 

Demain : Les coureurs des bois

 

Le bémol du Papou : Suivant une grand mode touristique, des comédiens amateurs donnent un spectacle qui n'ajoute rien à la beauté des lieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 07/07/2013 20:21

J'emmène tout le monde au Village fantôme. quand j'étais petite, j'avais une peur bleue de cet endroit!

Le Papou 08/07/2013 00:09

M'étonne pas, quand on y est passé il y avait les fantômes du curé de la sœur institutrice. de la dame des Postes, de celle du magasin général etc... J'ai même pas eu peur ! :-)

Le Papou 30/06/2013 23:34

Je suis d'accord mais je fais ça comment ?

L'héritier 30/06/2013 19:49

Tout ça est très intéressant. Si je peux me permettre un petit commentaire technique, toutes ces photos minuscules gagneraient beaucoup à être cliquables et pointer vers une version pleine grandeur.