Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 16:46

On a passé une excellente nuit dans notre chalet perdu, mais confortable, au bord du fjord.

Notre espoir de prendre notre déjeuner en admirant des cétacés ne s'est malheureusement pas concrétisé. On  avait déjà connu cette joie, il y a quelques années, à Cap-à-l'aigle, près de La Malbaie et croyez-moi, pour des citadins vivant loin des océans, c'est un grand plaisir.

 

Aujourd'hui, pas de long voyage, nous avons prévu de revoir le village de Tadoussac, surtout connu pour ses excursions d'observation des baleines sur le Saint-Laurent, qui se trouve à 18 kilomètres de Sacré-Coeur.

 

Il a été déjà très pittoresque, ce village et il possède encore  de beaux restes. Malheureusement, devenu un centre touristique de renommée mondiale, il est de plus en plus dénaturé par ce qui entoure l'affluence des visiteurs; les commerces de bébelles ''made in China'' et les restaurants dont la qualité de la cuisine est loin de valoir les prix demandés.

 

Tadoussac vit du tourisme. Nous sommes des touristes. Je ne m'étendrai donc pas sur les inconvénients que nous causons.

Il y a une trentaine d'années, j'avais beaucoup aimé le lieu, malgré son grand hôtel un peu décati et sa vieille petite chapelle quelque peu défraichie. Une très longue et très lointaine randonnée en zodiac dans la brume nous avait finalement permis de caresser* un troupeau de rorquals bleus qui frôlaient notre minuscule embarcation.

*littéralement

 

Comme, dans un précédent voyage, nous avons eu la chance de rencontrer un grand nombre de baleines différentes, nous nous promenons dans le village, qui s'est bien agrandit. L'hôtel a repris son lustre d'antan et la petite chapelle a été rajeunie d'un coup de pinceau*.

 

* Par contre, maintenant il faut payer pour la visiter

 

Une maison de traite a été construite façon 17ème siècle* pour rappeler que Tadousac fut le premier comptoir français au Canada. Toujours chanceux, le poste, que nous souhaitions visiter, est fermé sans raisons apparentes.

 

*Question : La borne fontaine est-elle d'époque ?

 

Nous déjeunons* dans un petit restaurant spécialisé dans les salades, les hamburgers, la viande fumée et une excellente bière pression. Il possède, à son avantage et pour notre plaisir, une très belle terrasse en hauteur avec vue sur la baie.

* ou dinons, suivant les latitudes.

 

La plage de Tadoussac

 

 

 

 

 

Après une dernière ballade*, nous décidons de remonter le Saint Laurent vers ''Les Escoumins'', un des premiers villages, fondé sur la Côte-Nord vers 1860.

*Certains - les mauvaises langues - diraient une petite sieste.

 

Beaucoup moins envahi par les touristes, il offre aussi des croisières d'observation aux baleines.

 

Retourner vers notre chalet par une nuit sans lune*, sans déraper sur la caillasse, ni se planter dans les trous, ni s'enfarger dans une sente inconnue ou plonger dans le fjord tout prêt, ne fut pas une partie de plaisir.

*Je dis ça sans savoir. Mais si c'était la pleine lune, devait y avoir de gros nuages sombres.

 

Demain : L'îsle aux Coudres.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kikine 17/07/2013 04:00

J'aime ce coin de pays à cause du fjord et du petit parc du cap-bon-désir où nous nous installons pour manger un sandwich et attendre de voir les baleines, phoques et bélugas nous narguer entre le fleuve et le fjord.

Vivement la suite :)

Le Papou 17/07/2013 14:44

Parc du cap-bon-désir ? connais pas, mais je note pour la prochaine fois.
Le Papou