Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 11:19

Ça Commence Comme Ça !

 

"Aujoud'hui encore je rêve d'eau.

Je vois toujours sa lumière, et des ombres. Le large sillage tacheté que laisse un canard en nageant. Ou bien je rêve, parfois, de marée haute, et de mer à la nuit tombante."

 

Avis de tempête de Susan Fletcher

 

 

Repost 0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 01:47

 

Heureusement, je suis peu connu dans la blogosphère et très rarement tagué. Quelquefois, une petite vlimeuse pense à moi quand vient le temps de s'amuser et cette fois-ci c'est Bulle-de-Sourire pleine de vie et d'amour pour sa schtroumpfette, son Loulou et, peut-être aussi, pour son Chum.

 

En plus il y a des règles* ;

*Pour ceux qui me connaissent, ce n'est pas gagné

 

1-Mettre le Logo du Blogger Award

2-Remercier celui ou celle qui vous tagué sous le prétexte qu'il ou elle vous aime.

3- Donner sept (7) trucs-machins sur vous

4- Nommer 15 blogueuses ou blogueurs que vous aimez et qui ne vous aimeront plus.

5- Les prévenir par un petit message sur leur blog.

 

C'est parti !

1) J'ai mis le Logo

 

2) Bulle-de-Sourire me parait suffisant pour remercier Kikine, que d'ailleurs je n'arrive pas à m'imaginer en colère, hargneuse, scrogneugneuse ou de mauvais poil*.

*Sauf si on lui parle de sa marmotte

 

3) 7 bagatelles inutiles (ou pas)

- J'aime les chouettes et les hiboux.D'ailleurs mon colocataire de blog Hubert le Z'Hiboux est là pour le prouver.

- Parfois je leur suis infidèle car j'aime aussi les blaireaux. Ceux qui viennent d'en imaginer une raison particulière, quelle qu'elle soit, devront lire un livre d'un auteur parmi ceux qu'ils haïssent le plus.

- Outre le Québec où je vis depuis plus d'une génération, j'aime aussi mon coin de Périgord, l'origine de mon paternel où je vais régulièrement.

- Je n'ai jamais pu me rendre dans la ville de mon origine maternelle et je crois que c'est un peu tard maintenant. Tristesse !

- J'ai de plus en plus une mémoire qui faiblit ou ma mémoire fout le camp. Certaines diraient une mémoire de poisson rouge. Hein ! Bulle- de-Sourire...

- Je vois rarement les gens que je croise dans la rue, si ça vous arrive, ne vous choquez pas, frappez !

-  Certaines que j'aurais du mettre dans la liste des 15 m'ont entrainé  dans Candy Crush et ce jeu est le mal incarné*.

*Mais...il n'y aura pas de liste

 

4) Voilà je ne complèterai pas le Tag, les 15 que j'aurai choisi parmi les mille six cent cinquante quatre* que je suis l'ont déjà été vingt fois...minimum et les autres seront fâchées.

*J'en ai peut-être oublié.

 

5) Chouette, je n'ai pas à le faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Le Papou - dans tag
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 15:32

Ça Commence Comme Ça !

 

 

 

"Mrs. Bantry rêvait : ses pois de senteur avaient obtenu le premier prix à l'Exposition florale. Le pasteur, revêtu de son surplis, distribuait les récompenses à l'église et sa femme, en costume de bain, le suivait. Fort heureusement, ce n'était qu'un rêve, sans quoi cette tenue irrévérencieuse eût soulevé. la désapprobation de tous les fidèles."

 

Un cadavre dans la bibliothèque d'Agatha Christie

Repost 0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 21:33

Ça Commence Comme Ça !

 

 

"La froide clarté de la lune projetait l'ombre des barreaux sur le visage de la jeune femme étendue, raide, sur le sommier métallique. Elle entendait le bruit régulier du robinet qui gouttait et les soupirs des femmes prises au piège de leurs propres cauchemars,se répercutant à travers les murs en béton de la prison."

 

Expiation de Patricia MacDonald

 

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 15:40

Ça Commence Comme Ça !

 

 

"Il était une heure quinze, en cette nuit de mai, quand l'appel anonyme parvint au bureau de police de Fujian.

     - Venez tout de suite à l'or enivrant, chambre 135. Vous aurez de quoi faire la une de L'Étoile du Fujian."

 

Le très corruptible mandarin  de Qiu Xiaolong

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 15:31

Ça Commence Comme Ça !

 

"Au commencement, il était seul dans l'île.

        Il avait un nom de code, Teddy Bear, et il s'en servait pour communiquer avec  l'hélicoptère du patron : tous les samedis, le patron lui apportait du travail et des provisions pour une semaine."

 

Les grandes marées de Jacques Poulin

 

 

 

Repost 0
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 20:47

Ça Commence Comme Ça !

 

"J'étais vêtue selon les normes du contrat qui excluaient les blouses sans manches, les jupes au-dessus du genou,les pantalons, les tissus qui brillent, les coupes ajustées. Sous le soleil de midi vingt, je portais une robe sombre qui couvrait mes chevilles."

Hadassa de Myriam Beaudoin

Repost 0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 18:19

Ça Commence Comme Ça !

 

 

Bien appuyé sur ses voiles, donnant de la gîte à tribord, l'Oosterlandt embarqua un paquet de lame océane dans un éblouissement d'écume. Le Révérend François Richemond, qui arpentait le tillac avec le capitaine et le premier lieutenant, reçut joyeusement l'eau salée.

 

Les cavaliers du Veld  de Michel de Saint Pierre

Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 23:48

Ça Commence Comme Ça !

 

Une petite goutte de sang d'un rouge intense tomba sur le coin de son assiette. En frappant la porcelaine, elle dessina un minuscule soleil rouge, hypnotique.

 

Le premier sang de Sire Cedric

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:02

Ça Commence Comme Ça !

 

 

 

 

''Quand Fin ouvrit les yeux, une étrange lumière rose inondait l'intérieur du vénérable refuge en pierre qui les avait abrités de l'orage. Dans l'air immobile, de la fumée s'élevait paresseusement du foyer presque éteint. Whistler n'était plus là.''

 

Le braconnier du lac perdu de Peter May

Repost 0