Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 16:38

Ceux qui ne connaissent pas encore la série des Mma Ramotswe, prénommée Precious, première femme détective du Bostwana, fille du défunt Obed Ramotswe, fiancée officielle de Mr J.L.B. Maketoni, mécanicien émérite, manquent d’excellentes occasions de lire en souriant ou de sourire en lisant, ce qui semble proche mais n’est pas forcément  similaire.

 

Dans ce pays rempli de coutumes inconnues :

"Reste sur la pointe des pieds. C’était ce que l’on disait en Sestwana* quand on espérait voir une chose arrivée. L’équivalent de l’expression « croiser les doigts » qu’employaient les Blancs".

 

de traditions et de nourritures surprenantes :

"Petite fille, elle aussi allait aux champs avec ses tantes… Lorsqu’il ne pleuvait plus elles sortaient et attendaient les fourmis volantes…  saisies au vol au tout début de leur voyage, pour être mangées sur le champ, parce qu’elles avaient un bon goût de beurre."

 

d’animaux exotiques et dangereux :

"Elle vérifiait toujours ses chaussures depuis le jour où, enfant, elle les avait mises un matin et s’était fait cruellement piquer par un gros scorpion brun qui y avait trouvé refuge au cours de la nuit."

 

et d’ethnies différentes* :

« -Comment t’appelles-tu ? demanda Rra Pula en setswana. D’où est-ce que tu viens ?

L’enfant fixa la lumière et ne répondit pas.

-Essaie en kalanga, demanda Rra Pula à Motopi. Essaie en kalanga, puis en herero. Il est peut-être herero ou marsawa. Tu connais un peu ces langues, Motopi. »*

*Vous trouverez un tout petit peu d’ethnologie dans le Post Scriptum à la fin du billet.

 

Mma Ramotswe essaie de gagner ses pulas* en résolvant des énigmes souvent basées sur  la psychologie et l’expérience (Les hommes abaissent leurs défenses de temps à autre et, pour une femme, tout l’art consiste à patienter pour parvenir à ses fins), en respectant les traditions, en refusant toutefois celles qui déconsidèrent les femmes :

 "Je voudrais vous dire autre chose, Rra. On parle énormément dans ce pays, c’est vrai, mais, à mon avis, les gens qui parlent sont surtout des hommes. Les femmes sont en général trop occupées pour cela.

 

et en appréciant l'évolution moderne de son pays :

"Tant que nous n’aurons pas de bons mécaniciens, l’Afrique n’ira nulle part. Les mécaniciens constituent la toute première pierre de l’édifice. Ensuite, les autres viennent s’ajouter. Les médecins. Les infirmières. Les enseignants. Mais à la base de tout cet ensemble, il y a les mécaniciens."

*Monnaie du Bostwana

 

Aidée de Mma Makutsi, la plus brillante diplômée de l’Institut de secrétariat du Bostwana, elle devra, cette fois, trouver si la belle-sœur d’un influent politicien essaie d’empoisonner son frère, aider un orphelinat qui a recueilli un petit enfant sauvage, et sauver son fiancé, le meilleur mécanicien du Bostwana qui soudainement se désintéresse de son travail, de son allure et malheureusement aussi de sa fiancée.

Après avoir regroupé son agence avec le bureau de l’atelier et nommé sa secrétaire, « directrice adjointe » du garage, elle se rend dans la famille du politicien.

Pendant cette enquête dangereuse, l’agence est contactée par Rra Pulani, président du jury de l’élection de Miss Beauté et Intégrité, qui demande une enquête sur les quatre finalistes pour éviter cette année que l’élue ne ternisse l’image du concours comme ce fut le cas l’année précédente.*

*En 1999, Mpule Kwelagobe du Bostwana fut élue Miss Univers

 

Vague à l’âme au Bostwana d’Alexander McCall Smith, 10/18, 2007, 249 pages, Policier

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

 

PS : (Pour Topinambulle et d’autres) Les Tswana sont un peuple bantou d'Afrique australe et constitue le rameau occidental des Sotho. Ils sont subdivisés en de nombreux sous-groupes dont les plus importants sont les suivants : Bahurutshe, Bakaa, Bakgatla, Bakwena, Bamelete, Bangwaketse, Bangwato, Barolong, Barolong Sekela, Barolong Tshidi, Batawana, Batlhaping, Batlharo et Batlokwa.

Il existe plus de 400 langues différentes au sein de l’ethnie Bantou.

PPS : Le premier de cette série, « Mma Ramotswe détective », a déjà été chroniqué. (cliquez sur le titre)

http://papoustory.over-blog.com/article-mma-ramotswe-detective-d-alexander-mccall-smith-112307895.html

 

Le bémol du Papou : Comme mentionné dans ma première chronique, les enquêtes ne cassent pas 3 pattes à un marabout mais j’aime. Quand on aime, on ne compte pas les pattes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Ici ou ailleurs 21/05/2014 19:16

non quand on aime on ne compte rien :)
connais pas cette série !

Le Papou 21/05/2014 20:00

C'est dommage.
Le Papou

yueyin 21/05/2014 11:50

j'adore l'auteur et je me dis depuis très longtemps que je vais m'attaquer aux enquêtes de madame Ramotswe, yapuka :-)

Le Papou 21/05/2014 17:50

Commence par le premier : Mma Ramotswe détective et
bonne lecture
Le Papou

Topinambulle 20/05/2014 22:38

Un polar qui se déroule en Afrique ! Je note assurément et merci pour la petite touche ethnologique :)

Le Papou 21/05/2014 01:14

Bonjour, commence par le premier (si tu veux) "Mma Ramotswe détective"
Le Papou

Alex-Mot-à-Mots 20/05/2014 11:08

L'auteur a changé de continent pour cette série.

Le Papou 20/05/2014 14:47

Je crois que c'est par cette série qu'il a commencé l'écriture.
Le Papou

Gwenaelle 20/05/2014 07:54

C'est sûr, ces polars ne valent pas grand chose côté intrigue. Ce sont les personnages, l'ambiance générale, le plaisir de les retrouver de livre en livre qui font tout le charme de ces romans.

Le Papou 20/05/2014 14:48

Il faut reconnaitre que le Bostwana ne fait pas beaucoup l'actualité.
le Papou