Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 16:33

Dupont1.jpgPourquoi pas 4 * pour cette belle aventure ? Bonne question, dirait un politicien gêné, en se frottant le lobe de l'oreille...

Je crois que ce roman, qui se déroule durant la totalité du siècle dernier, aurait mérité deux tomes pour aider les lecteurs*.

*Mais ce n'est pas une bonne raison ! Non, mais c'est mon blog !!

 

Où l’on parle d’une clé de fa :

Cette saga débute vers 1900 à Fraserville, petit village au bord du Saint-Laurent. En 1918, survient  Madeleine l’Américaine, la fameuse fiancée du titre, qui, contrairement à l’Arlésienne de Bizet, fait une brève apparition, le temps de donné naissance à Louis Lamontagne dit Cheval, avec sa tache de naissance en forme de clé de fa, et de mourir en couches.

  

Cette première partie a été, pour moi, la plus intéressante. Elle raconte la vie des Québécois en région pendant les soixante premières années du siècle dernier, sous le contrôle absolu de la religion depuis l’école jusqu’à l’alcôve familiale.

L’église, pour inciter la population aux prières, utilisait régulièrement la peur de la fin du monde* puis, celle-ci n’ayant pas eu lieu, vendait l’adoption virtuelle de petits chinois** pour remercier le ciel de sa bienveillance.

 *On n’a rien inventé de nouveau pour faire peur aux peuples.

** Heureusement qu’ils sont nombreux sinon les Chinois seraient tous canadiens.

 

Où l'on parle d'un échange accidentel de pendentifs :

Après les évènements qui ont jalonné la vie de Cheval, nous suivons les aventures de Madeleine aux yeux sarcelle, sa fille, qui a la même tache de naissance que son père. Tombée enceinte, elle est envoyée à New York par sa mère pour avorter. Solange, sa meilleure amie, l'accompagne. Un incident lui faire fuir le cabinet du médecin en se trompant de pendentif. Les deux femmes retournent au Québec, s’installent à Montréal où Madeleine donnera le jour à des jumeaux, et ouvrent un restaurant, ‘’Chez Mado’’, spécialisé dans les petits-déjeuners*.

*Déjeuners au Québec

 

Où l’on parle surtout de manque d’amour :

Madeleine est devenue richissime. ‘’Chez Mado’’ possède des restaurants au Canada, aux États-Unis et en Europe et prépare l'ouverture de celui de New York.

Gabriel, l'un des jumeaux, vit à Berlin d'où il envoie des lettres à son frère. Il lui explique les raisons de son départ, très jeune, du giron familial, lui raconte ses nombreuses aventures amoureuses et lui parle de Magada Berg, sa vieille voisine acariâtre qui présente la même tâche de naissance que sa mère et son frère.

Michel, devenu chanteurs d’opéra, se trouve  à Rome pour tourner un film sur ‘’La Tosca’’.

 

Où on reparle de clé de fa et de pendentif :

Cette partie du roman entremêle l’échange de courrier entre les deux frères et le récit de Magda sur sa vie, sur Ludwig, son amour adolescent,ses aventures dans l’Allemagne nazie, son retour à Königsberg pour prendre soin de sa tante et de ses quatre enfants et les péripéties atroces de la fin de la guerre.

 

Toutes les questions qui nous ont taraudées pendant cette lecture trouvent leurs réponses à Rome et on connait enfin l’histoire de la tache de naissance, celle des pendentifs, le nom du père des jumeaux, la finalité sur l'incident New-Yorkais, ce qu’est devenu Ludwig et ce qui a rendu Magda un peu folle.

 

Croyez-moi, il y a plein d’autres évènements étrangers les uns aux autres qui se trouvent reliés et des questions dont les réponses* restent incomplètes. Cette saga, très dense parfois un peu trop, mêlent les Histoires du Québec et de l’Allemagne, la peinture religieuse et la musique. Une musique omniprésente, laïque ou religieuse, dont ‘’La Tosca’’ est l'antienne principale. 

*Je cherche toujours ce que les auteurs nous cachent et parfois... ils ne cachent rien.

 

Si en cours de lecture votre intérêt faiblit, continuez, continuez, vous ne devriez pas le regretterer.

 

 PS : Fraserville était le nom de Rivière-du-Loup avant 1918.

PPS: Mon billet est long, mais le roman aussi.

 

La fiancée américaine d'Éric Dupont, Éditions Marchand de feuilles, 557 pages, Roman.

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime


Le(s) bémol(s) du Papou : Aucune des mères ne montre de la tendresse pour ses enfants. Je veux bien que la vie à cette époque n’était pas facile et que la mortalité infantile y était courante mais quand même, cela devait bien exister.

Je n'ai pas compris, non plus, les raisons de la photo, jolie au demeurant, de la page de couverture.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claire jeanne 18/05/2014 14:53

Bonjour, je viens de lire ce lire que j'ai adoré, comme beaucoup de livres de littérature québecoise ! Et votre "critique" me plait bien, je reviendrai sur ce blog, merci.

Le Papou 18/05/2014 16:38

Merci de votre passage et à bientôt.
Le Papou

venise 15/03/2013 22:44

Bonjour Papou !

Je suis venu lire votre commentaire car je suis en réflexion. J'ai terminé La fiancée américaine depuis quelques jours et dans une couple semaine, j'en ferai le recensement. En attendant, je
réfléchis très fort, en lisant les autres qui ont eux aussi réfléchi.

Merci !

Le Papou 16/03/2013 04:24



Bonjour Venise,


J'attends les résultats de vos réflexions.


 



yueyin 05/03/2013 13:41

Je suis on ne peut plus d'accord :-)

Le Papou 06/03/2013 15:38



Note-le sur ton agenda de voyage pour les bagages (C'est un gros )



yueyin 04/03/2013 16:45

il me tente depuis un moment celui- là :-)

Le Papou 04/03/2013 22:12



Tu n'es pas la seule, Choupy et Lystig aussi alors, tu viens en juillet, tu le ramène à Toulouse et t'en fais un livre voyageur. Qu'en pesnses-tu ?



kikine 27/02/2013 22:40

Moui .. peut-être ... ce qui va me décider c'est si je l'obtiens de la bibliothèque avant la date de fin de mon emprunt hypothétique, donc quelque part en mai :)

Le Papou 28/02/2013 15:13



Ça devrait te plaire, Dulcinée est dedans et ça semble lui convenir.