Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Hibou et le Papou
  • Le Hibou et le Papou
  • : les C.D.G. du HibouLes Voyages du PapouLes Commentaires du Hibou et du PapouQu'est ce qu'on mange ?
  • Contact

Recherche

Texte Libre

Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre.

Henry Miller

Archives

Nouvautés dans ma PAL

Le dernier homme de Margaret Atwood

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 20:00

Plusieurs raisons pour le choix de ce livre obligeamment prêté par l’Héritière.

Il se passe à Toulouse*. Il  explique le jeu et la mentalité du rugby. C’est un polar.

Noir le polar, mais polar quand même avec flics, cadavres, tromperies, adultères…alouettes.

C’est aussi une enquête à deux voix mais peut-être serait-il préférable que je commence par le premier assassinat.

*J’aime bien Toulouse

 

Maurice Tamborero est le demi de mêlée de Toulouse avec une sélection probable pour l'équipe de France. Probable seulement car la balle qui le tue  alors qu’il se rendait à l’entrainement ne lui permettra jamais d’honorer cet honneur*.

*Si,si, s'en est un.

 

L’enquête, c’est l’ambiance de « Bonjour chez les ch’tis », à l'envers. Le commissaire Valade, la première voix de l’enquête, est Dunkerquois. Il vit à Toulouse depuis quelques années avec sa mère, ivrognesse notoire, et la plupart de ses collègues  n’éprouvent aucune sympathie pour l'immigrant nordique.

 

Son principal défaut pour les autochtones, il ne  comprend rien au "ruguebi"*. Heureusement, le capitaine Terrangle, son adjoint et le deuxième narrateur, est un ancien joueur de haut niveau qu’un genou en compote a envoyé dans la police.

* Avé l'assent

 

En dehors des explications sur le jeu, destinées, je suppose, à tous ceux qui n’ont jamais vu et encore moins touché un ballon de rugby, le reste baigne dans une atmosphère délétère, morbide et sulfureuse où les meurtres vont se succéder sans raisons ni explications*.

*Sauf à la fin, bien sur.

 

On soupçonne très vite Terracle d'être mêlé à l'assassinat du rugbyman mais on ne sait ni pourquoi ni comment. Il sort d’une dépression qu’il a soigneusement cachée à sa hiérarchie, sa vie sexuelle n’est pas très agréable et il éprouve pour Sarah, la veuve du joueur, des sentiments amoureux et libidineux.

 

J'ajouterai qu’il s’engage alors dans des actions que n’aurait pas désavoués un meurtrier en série et pourtant...

 

il n’est pas l’assassin de son ami Tamborero.

Alors, pourquoi ?

 

L’explication finale sera longue et tarabiscotée et un peu tirée par les cheveux, geste normalement interdit dans les matchs de ballon ovale.

 

Un roman qui s'affiche dans :

Toulouse

 

Du bruit sous le silence de Pascal Dessaint, Rivages/noir, 2000, 340 pages, Policier

Grand Prix de la littérature policière 2000

*ouais ** bon *** très bon **** j'aime

 

Le bémol du Papou : Je n’aime pas trop les romans* où la frontière entre bons et méchants n’est pas franchement délimitée.

*Ni les films, d’ailleurs

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Papou - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

yueyin 25/06/2014 15:39

Faudrait quand même qe je le lise un jour :)

Le Papou 06/07/2014 09:53

Tu as noté aussi, Choupy

Drôle non ?


Le Papou

choupynette 03/07/2014 16:49

c'est vraiment le monde à l'envers Yue: tu as un livre, et c'est nous qui le lisons!! :)

Le Papou 25/06/2014 19:14

Je te le ramène. promis !
Le Papou

choupynette 25/06/2014 15:25

YUe me l'avait prêté il y a quelques temps déjà, et j'avoue ne pas me souvenir de grand chose... sauf que j'avais bien aimé!

Le Papou 25/06/2014 19:13

Je me suis demandé si tu l'avais lu. J'ai la réponse.
Le papou